Sommet Biden-Poutine

Des organisations critiquent la course aux armements

hkl, ats

16.6.2021 - 17:06

hkl, ats

16.6.2021 - 17:06

Plusieurs organisations suisses ont appelé les Etats-Unis et la Russie à désarmer, lors de la réunion au sommet de leurs présidents mercredi à Genève. L'organisation Campax a placé une grande bannière sur le lac Léman sur laquelle on pouvait lire «La paix et la sécurité par le désarmement».

Image released by Swiss anti-nuclear group Campax showing a sailboat unfurling a banner over the waters of Lake Geneva that reads
L'organisation Campax a placé une grande bannière sur le lac Léman sur laquelle on pouvait lire «La paix et la sécurité par le désarmement».
KEYSTONE

Ce message vise à rappeler aux dirigeants russes et américains que le monde ne se sent pas en sécurité lorsque deux grandes puissances hostiles disposent de plus de 10'000 têtes nucléaires opérationnelles dans leurs arsenaux, indique un communiqué.

Dans une pétition lancée mercredi, Campax demande au Conseil fédéral de donner le bon exemple en adhérant au traité de l'ONU sur l'interdiction des armes nucléaires.

Dans une lettre ouverte, le PS a appelé les deux grandes puissances à respecter les accords internationaux sur les armes conventionnelles et nucléaires, et à lancer une nouvelle initiative pour maîtriser la course aux armements actuelle.

Protection du climat

En tant que pays disposant des plus grands arsenaux nucléaires, il appartient aux Etats-Unis et à la Russie de lancer sans tarder un tel processus de désarmement. Au lieu de dépenser des sommes énormes pour moderniser leurs arsenaux nucléaires, la Russie et les Etats-Unis devraient utiliser cet argent pour lutter contre le changement climatique, estime le PS.

L'ONG Handicap International (HI) a de son côté rappelé dans un communiqué que la Russie et les Etats-Unis sont parmi les principaux responsables des pertes civiles dues aux frappes aériennes et qu'un projet d'accord international contre l'utilisation d'armes explosives dans les zones peuplées est en phase finale de négociations entre les Etats, les agences de l'ONU, les organisations internationales et la société civile.

La Russie et les Etats-Unis doivent intensifier leurs efforts et collaborer avec d'autres Etats pour élaborer une déclaration politique forte, ajoute l'ONG. Elle devra modifier les politiques et les pratiques de toutes les armées afin de mieux protéger les civils contre les armes explosives.

hkl, ats