Neuchâtel

Yvan Perrin jugé par le Tribunal cantonal pour discrimination raciale

js, ats

7.9.2021 - 14:45

js, ats

7.9.2021 - 14:45

Yvan Perrin est jugé mardi par le Tribunal cantonal de Neuchâtel pour discrimination raciale. L'ex-conseiller national et ex-conseiller d'Etat UDC avait été acquitté en juillet 2020 par le Tribunal de police, mais le Ministère public a fait appel.

Yvan Perrin, à la sortie du procès, où il avait été acquitté par le Tribunal de police en juillet 2020 (archives).
ATS

Dans sa déclaration d'appel, le Ministère public demande l'annulation du jugement et la condamnation d'Yvan Perrin à une peine de 90 jours-amende avec sursis pendant deux ans et aux frais de la cause pour discrimination raciale. L'ex-politicien avait laissé des commentaires considérés comme haineux sur son profil Facebook, en réaction à l'une de ses publications portant sur les Frères musulmans.

Yvan Perrin avait expliqué devant le Tribunal de police que ses commentaires visaient cette mouvance islamiste, et pas les musulmans, ni l'islam en général. Le tribunal avait alors estimé que l'on ne pouvait pas attribuer à l'UDC des propos émanant de tiers. Il estimait que le prévenu n'avait pas eu un comportement actif pour propager ces messages problématiques en les maintenant.

Le juge estimait aussi délicat de prononcer une condamnation en l'état actuel de la législation pour n'avoir pas effacé des commentaires. «L'infraction par omission n'est pas retenue». Six auteurs de ces commentaires litigieux ont en revanche été eux condamnés par ordonnance pénale.

Le procureur général neuchâtelois, Pierre Aubert, a estimé au contraire que la publication a été perçue par une grande partie des internautes comme une mise en cause de l'Islam et de ceux qui s'y rattachent, et non d'une de ses formes extrêmes.

js, ats