Formation

Écoles privées et spécialisées sous la loupe

ATS

24.9.2018 - 16:55

La formation duale, qui associe apprentissage et école professionnelle, reste la plus prisée en Suisse.
Source: KEYSTONE/GAETAN BALLY

La Suisse compte 1291 écoles privées, dont la moitié se trouvent dans six cantons plutôt urbains et riches. Les écoles privées représentent 12% de tous les établissements scolaires suisses et un tiers d'entre elles sont subventionnées.

La moitié des écoles privées sont répertoriées dans les cantons de Zurich, Genève, Bâle-Ville, Zoug, Vaud et Schwyz. Ces six cantons sont parmi les huit cantons au plus haut pouvoir d'achat per capita. Quatre écoles privées sur cinq (81%) sont dans des communes à forte densité de population. Par comparaison, celles-ci ne comptent que 55% des écoles publiques.

Une brochure de l'Office fédéral de la statistique (OFS) publiée lundi décortique certaines tendances de la formation en Suisse. Un tiers des écoles privées sont considérées comme subventionnées, dans le sens où plus de la moitié du financement de l'école est public.

La part du secteur privé augmente avec le degré de formation. Six pourcents des écoles primaires sont privées, pour 20% des écoles secondaires et 41% des écoles de degré tertiaire. Quant aux écoles spécialisées, 62% sont privées et subventionnées.

Écoles spécialisées

Une école spécialisée est destinée à recevoir des élèves souffrant d'un handicap, de troubles de l'apprentissage ou du comportement, et ne doit pas être confondue avec les hautes écoles spécialisées (HES) de degré tertiaire. Les écoles spécialisées représentent 4,6% des établissements de la scolarité obligatoire en Suisse.

Genève compte le plus grand nombre d'écoles spécialisées, soit 19% des écoles obligatoires. Il en existe aussi beaucoup au Tessin et dans le Jura. Cela s'explique notamment par la taille des classes, plus petites dans ces cantons (moins de 20 élèves).

Dans sept cantons, la proportion d'écoles spécialisées est en dessous de 3%. C'est le cas du Valais, de Bâle-Ville, Uri, Nidwald, Thurgovie et des Grisons. Il n'y a pas du tout d'écoles spécialisées à Appenzell-Rhodes-Intérieures, car les élèves à besoins particuliers de ce canton se déplacent dans les cantons voisins d'Appenzell-Rhodes-Extérieures ou St-Gall.

La formation duale toujours très prisée

Au niveau de la formation professionnelle initiale, la plus courante en Suisse reste la formation duale, indique encore la broche de l'OFS. Elle comprend une formation pratique en entreprise et théorique en école professionnelle.

Ce constat est surtout vrai pour les Alémaniques. Dans les cantons latins, la formation en école à temps plein est plus prisée. C'est le cas pour un quart des élèves en Suisse romande. Ils sont 28% au Tessin contre seulement 4% en Suisse alémanique.

Retour à la page d'accueil

ATS