Faites des kilomètres pour soutenir la recherche! 

Valérie Passello

23.3.2021

L'association «Harry's Ride for Research» propose à tout un chacun de parcourir un maximum de kilomètres ce samedi 27 mars afin de soutenir la recherche contre les glioblastomes. Les fonds récoltés iront à la fondation du CHUV, où une équipe de spécialistes prend en charge ce type de cancer. 

Valérie Passello

23.3.2021

Une partie des généreux donateurs de la «Harry's Ride for Research». L'an dernier, 27'094 francs ont été récoltés pour la recherche contre les glioblastomes. 
DR

Il y aura bientôt trois ans, Harry Donnet, un jeune Valaisan de 22 ans, était emporté par une tumeur au cerveau, après 14 mois de lutte contre la maladie. Très vite, famille et amis se réunissent pour former une association, relate Maxime Arlettaz, membre du comité: «Nous voulions donner un coup de main pour soutenir la recherche sur cette tumeur encore méconnue.»

Le glioblastome est une maladie rare, qui touche environ 5 personnes sur 100'000 chaque année. Dans le canton de Vaud par exemple, cela représente une quarantaine de patients annuels. Il peut survenir à tout âge, même s'il est généralement plus fréquent chez les personnes âgées.

Une formule réinventée à cause du Covid

En janvier 2020, la première «Harry's Ride for Research» a réuni plus de 200 participants. Il s'agissait de parcourir en équipe de quatre personnes la piste de la Foilleuse à Morgins (VS), un maximum de fois, six heures durant. L'opération a attiré un nombreux public et a finalement permis de récolter 27'094 francs.

«Cette année, on ne sait pas du tout à quoi s'attendre, confie Maxime Arlettaz. L'idée d'une édition à distance a émergé car la maman de Harry est anglaise. L'an dernier, sa famille était venue sur place. Mais c'est impossible cette fois-ci au vu de la situation sanitaire actuelle.» La formule a donc été réinventée pour permettre à tout un chacun de participer où qu'il soit ce 27 mars.  

Il s'agit de cumuler les kilomètres dans n'importe quelle discipline. Les participants sont invités à télécharger l'application Strava et à rejoindre le club «Harry's Ride for Research». Il y a trois possibilités de soutenir la démarche: opter pour un montant unique sur la journée, proposer une somme pour chaque kilomètre parcouru par une personne ou par une équipe, ou encore simplement faire un don à l'association. 

Liens étroits avec le CHUV

«Lorsque nous avons créé l'association, nous nous sommes approchés du docteur Andreas Hottinger, qui a suivi Harry pendant sa maladie et avec qui sa famille a gardé des liens», raconte Maxime Arlettaz. Les fonds récoltés permettent de faire progresser la recherche au sein du Centre des tumeurs du cerveau et de la moelle épinière, réunissant des spécialistes de renommée internationale. 

Le Centre prend en charge plus de 1000 patients chaque année pour le traitement et le suivi de tumeurs du cerveau et de la moelle épinière, dont les gliomes, méningiomes, métastases cérébrales, tumeurs de la base du crâne ou les tumeurs du cerveau complexes et rares.

«Organiser un événement sportif est un moyen intéressant de faire bouger les gens, nous ne voulions pas nous contenter d'aller taper aux portes pour demander de l'argent. Mais nous souhaitions faire quelque chose pour éviter que ce genre de tragédie se reproduise», ajoute le membre du comité.

Pour cette édition 2021 de la «Harry's Ride for Research», la convivialité d'un événement sur le terrain fera forcément défaut, mais les organisateurs comptent sur la solidarité et la générosité des participants, même à distance.