«Péjoration majeure» de la mobilité Fronde des villes romandes contre le nouvel horaire CFF

rari, ats

7.5.2023 - 11:04

Quatre villes romandes s'unissent pour contester la refonte de l'horaire 2025 des CFF pour la Suisse occidentale. Présenté vendredi, celui-ci supprime pour dix ans la liaison directe entre l'Arc jurassien et Genève.

Des villes romandes se mobilisent contre le nouvel horaire 2025 des CFF (image d'illustration).
Des villes romandes se mobilisent contre le nouvel horaire 2025 des CFF (image d'illustration).
ATS

7.5.2023 - 11:04

Yverdon-les-Bains (VD), Neuchâtel, La Chaux-de-Fonds (NE) et Genève vont lancer lundi matin un appel commun contre un résultat jugé «inacceptable» qui entraîne une «péjoration majeure» de la mobilité entre ces régions, a indiqué dimanche à Keystone-ATS Brenda Tuosto, conseillère municipale à Yverdon-les-Bains. Elle confirmait une information parue dans Le Matin Dimanche.

Les quatre villes, soutenues par Genève Aéroport, contestent l'instauration «d'un réseau ferroviaire à deux vitesses». Elles craignent une «perte d'attractivité» de la liaison et «un report des usagers vers la route».

Les signataires appellent à «revoir cette décision» et demandent aux CFF, à l'Office fédéral des transports et aux cantons de «proposer des alternatives viables à un horizon raisonnable».

Ouvrir la discussion

Assurant avoir conscience de la difficulté à constituer un nouvel horaire en tenant compte des divers chantiers en cours, les signataires demandent «l'ouverture d'une table ronde pour discuter de solutions soutenables pour tous».

Les CFF et la Conférence des transports de la Suisse occidentale (CTSO) ont annoncé vendredi s'être accordés sur une refonte de l’horaire CFF dès 2025 en Suisse romande. L'opération vise à renforcer la ponctualité et permettre la réalisation des travaux de renouvellement de l’infrastructure.

Ce nouvel horaire entrera en vigueur le 15 décembre 2024. Plusieurs modifications majeures sont annoncées. Il est notamment prévu de rallonger des temps de parcours de la plupart lignes et de faire de Renens (VD) une gare de correspondances entre des trains grandes lignes.

Entre autres changements, la cadence entre l'Arc jurassien et Genève sera doublée, mais les voyageurs devront changer à Renens, à l'exception de quelques liaisons directes maintenues pendant les heures de pointe. Aujourd’hui, en voyageant entre Neuchâtel et Genève, on dispose chaque heure d’une liaison sans changement en 1h09 et d’une autre, avec un changement à Lausanne, en 1h36.

rari, ats