Genève reverse 326 millions de francs à la France pour 2021

za, ats

16.6.2021 - 15:18

za, ats

16.6.2021 - 15:18

Genève verse 326 millions de francs à la France au titre de compensation financière pour 2021, contre 315 millions en 2020. Cette somme provient de l'impôt à la source perçu sur les salaires des frontaliers travaillant dans le canton.

Un panneau indicateur photographie, ce jeudi 4 octobre 2018 a Geneve, qui indique que des lundi 8 octobre une nouvelle voie reservee aux vehicules transportant au minimum deux personnes sera ouverte a la douane de Thonex-Vallard. Inedite en Europe, cette mesure d'incitation au covoiturage sera testee pendant un an. La douane de Thonex-Vallard a ete ciblee en raison de son important trafic qui atteint jusqu'a 1600 vehicules par heure, soit 17'000 par jour et 22'000 les jours les plus critiques. (KEYSTONE/Martial Trezzini)
Chaque jour, des milliers de frontaliers passent la douane pour venir travailler en Suisse. (photo d'illustration).
KEYSTONE

Réservé aux départements de la Haute-Savoie et de l'Ain, ce montant permet aux collectivités locales de compenser les charges publiques qu'elles supportent en raison de leurs habitants qui travaillent et sont imposés à Genève, a rappelé mercredi le Conseil d'Etat. L'impôt à la source prélevé sur les salaires des travailleurs frontaliers a dépassé le milliard de francs pour l'année fiscale 2019.

Cette restitution se base sur l'accord de 1973 entre la Suisse et la France. Le montant finance des projets d'infrastructures d'importance régionale, en particulier dans le domaine de la mobilité.

za, ats