Gerhard Pfister

Gerhard Pfister: la votation sur l'AVS, une étape de la législature

mi, ats

22.1.2022 - 11:34

La révision de la loi sur l'AVS qui harmonise l'âge de la retraite à 65 ans pour les hommes et les femmes sera l'une des plus importantes de la législature, selon Gerhard Pfister.
ATS

Prévoyance vieillesse, coûts de la santé et relations avec l'UE: Gerhard Pfister a énuméré samedi les thèmes politiques centraux de cette année 2022 dans son discours d'ouverture de l'assemblée des délégués du Centre qui se tenait en ligne.

mi, ats

22.1.2022 - 11:34

Le Zougois s'est réjoui d'une année «passionnante» qui sera marquée aussi par des élections cantonales importantes pour Le Centre. Quant aux votations fédérales, il a qualifié la réforme de l'AVS de projet central de la législature. Le Centre a contribué à la rendre socialement acceptable, afin qu'elle puisse obtenir une majorité devant le peuple.

Il est incompréhensible selon lui que les Verts, le PS et les syndicats combattent le projet avec tant d'acharnement. La gauche a lancé le référendum, car elle estime que les économies à hauteur de 10 milliards de francs se feront sur le dos des femmes.

Les délégués du Centre ont au contraire largement soutenu la réforme par 156 voix contre 10. Le projet relève l'âge de la retraite des femmes de 64 à 65 ans. Le peuple se prononcera vraisemblablement en septembre. Vu l'enjeu, Le Centre a voulu fixer son mot d'ordre le plus tôt possible.

Polarisation nuisible

Pour Gerhard Pfister, la polémique constante des partis de gauche et de droite bloque depuis trop longtemps les choix stratégiques pour l'avenir du pays. Les divisions croissantes et la polarisation nuisent énormément à la Suisse et mettent en péril sa cohésion.

Revenant sur l'année 2021 et la votation de la loi Covid-19, Gerhard Pfister relève que son parti est celui qui se positionne au plus près du peuple avec engagement et responsabilité. Le Centre va de l'avant avec des solutions qui sont soutenues par une majorité de la population.

Le changement de nom du parti est également un succès, selon lui. Vingt-trois partis cantonaux ont fait le pas. Le nouveau nom facilite l'accès au parti: les jeunes du Centre ont gagné plus de 800 nouveaux membres, a précisé M. Pfister qualifiant cette évolution de nouveau départ.

mi, ats