Groupe E veut associer les communes à ses projets éoliens

lp, ats

28.4.2021 - 15:09

lp, ats

28.4.2021 - 15:09

Groupe E Greenwatt veut intégrer les communes et leurs habitants dans ses réflexions en vue du lancement des études scientifiques relatives aux parcs éoliens fribourgeois. Face aux craintes, les collectivités sont invitées à rejoindre les comités de pilotage.

A Greenwatt logo at the bio gas plant ECO-Broye by the Groupe E and Nestle Waters in Seigneux, Canton of Vaud, Switzerland, produces electricity photographed on August 18, 2017. (KEYSTONE/Gaetan Bally)

Ein Greenwatt Logo an der Biogasanlage ECO-Broye der Groupe E und Nestle Waters in Seigneux, Kanton Waadt, laeuft 24 Stunden am Tag und produziert waehrenddessen laufend Strom, fotografiert am 18. August 2017. (KEYSTONE/Gaetan Bally)
Groupe E Greenwatt est un acteur de la transition énergétique dans plusieurs cantons romands.
KEYSTONE

La société a fait parvenir mercredi un courrier aux communes susceptibles d'accueillir une ou plusieurs éoliennes sur leur territoire. Elle leur demande de nommer une déléguée ou un délégué parmi les élus sortis des urnes lors des communales en mars, a indiqué mercredi à Givisiez (FR) l'entité du Groupe E.

Le délégué devra «porter la voix de l'exécutif dans un comité de pilotage et participer aux discussions lors des étapes du projet: pose de mâts de mesures de vent, campagnes d'information, études d'impact sur l'environnement, construction du parc, raccordement des machines au réseau et questions administratives et financières.

Population à informer

En plus des communes, chaque comité de pilotage réunira des représentants de Groupe E Greenwatt, des bureaux d'études, des éventuels partenaires et d'autres membres à définir. Outre un comité de pilotage, chaque projet bénéficiera de l'appui de groupes de travail dédiés à l'information à la population et au suivi.

Les questions environnementales et paysagères, comme l'impact sur la faune, la flore et l'être humain figurent aussi au menu. Les comités de pilotage seront chargés de créer les groupes de travail et de définir leur composition (propriétaires fonciers, habitants ou associations de protection de l'environnement et du paysage).

Potentiel à exploiter

Acteur de la transition énergétique dans plusieurs cantons romands, Groupe E Greenwatt a rappelé soutenir la production locale et durable d'électricité, notamment à partir de l'énergie éolienne. Un site internet est par ailleurs désormais en ligne pour informer le grand public, les autorités, les partenaires et les médias.

Les mesures présentées à Givisiez, censées répondre aux questions et inquiétudes des citoyens, marquent le début d'un processus de plusieurs années impliquant des procédures communales, cantonales et fédérales, a détaillé le groupe fribourgeois. Elles portent sur l'étude d'une vingtaine de critères environnementaux.

Il y a six mois, le canton de Fribourg avait fait connaître sa volonté d'exploiter l'énergie éolienne, suite à la validation en août par la Confédération du deuxième volet de son plan directeur cantonal. Selon le Conseil d'Etat, il est le troisième canton disposant du plus grand potentiel, après Vaud et Berne.

lp, ats