Cassis - Macron Une rencontre qui met fin à 18 mois de «crispations»

anro, ats

11.11.2022 - 20:47

Le président de la Confédération Ignazio Cassis a rencontré vendredi à Paris le président français Emmanuel Macron. Durant cet entretien, qui met un terme à une année et de demie de «crispations», ils ont notamment abordé les relations entre la Suisse et l'UE.

Avant la visite d'Ignazio Cassis à Paris, la dernière rencontre officielle entre un président de la Confédération et son homologue français remontait à 2018 (archives).
Avant la visite d'Ignazio Cassis à Paris, la dernière rencontre officielle entre un président de la Confédération et son homologue français remontait à 2018 (archives).
ATS

anro, ats

11.11.2022 - 20:47

«Le moment était venu de revitaliser nos relations», a expliqué M. Cassis lors d'un point presse à l'ambassade de Suisse à Paris. Il avait rencontré peu avant Emmanuel Macron pendant plus d'une demi-heure en marge du Forum de Paris sur la paix auquel il a participé.

Le président français avait reporté il y a un an une rencontre à l'Elysée avec Guy Parmelin officiellement pour des raisons d'agenda. Cette annulation était intervenue après le choix de la Suisse d'acheter des FA-35 américains et non des Rafale français et après l'arrêt unilatéral des discussions sur l'accord-cadre avec l'UE.

«Ceci a créé quelques crispations. Il fallait laisser ça derrière et aller de l’avant», a expliqué le chef du DFAE. La dernière visite d'un président de la Confédération à Paris remontait à 2018.

Macron bientôt en Suisse ?

Selon M. Cassis, M. Macron lui a fait part «d'une forte volonté de repartir avec bonheur, avec optimisme en regardant toutes les coopérations que nous pouvons avoir». Lors de leur rencontre, ils ont parlé d'énergie, du Cern ou encore de la Communauté politique européenne voulue par le chef de l'Etat français.

Sur la question de la fiscalité des frontaliers français en télétravail, M. Cassis s'est voulu optimiste. «Il y a une claire volonté des deux côtés d’aller de l’avant et de boucler ce dossier», a-t-il assuré.

M. Cassis a profité de l'occasion pour inviter M. Macron à se rendre en visite en Suisse. «Il a dit être très intéressé, mais rien n'est encore décidé», a précisé le président suisse.

anro, ats