Il y a eu moins de monde dans les EMS en 2020 

st, ats

9.11.2021 - 10:46

Le nombre de pensionnaires des établissements médico-sociaux a reculé de 4% en 2020 par rapport à l'année précédente, pour s'établir à 158'433 personnes. À l'inverse, les services d’aide et de soins à domicile ont été beaucoup plus sollicités.

st, ats

9.11.2021 - 10:46

Le recul de la fréquentation des EMS est sans précédent depuis 2006 (archives).
ATS

Le recul de la fréquentation des EMS, sans précédent depuis 2006, est lié à la pandémie de coronavirus, explique mardi l'Office fédéral de la statistique (OFS). Cette diminution a été particulièrement prononcée pour les courts séjours, dont le nombre a baissé de 17,3% sur un an. Le nombre d'admissions a lui diminué l'an dernier de 10,2% pour se situer à 62'000 environ.

Parallèlement, les décès intervenus au sein des EMS ont fortement augmenté (+16,3%), pour s'établir à 34'572. Au cours des cinq années précédentes, le nombre de décès n'augmentait que de 0,2% en moyenne.

Davantage de services à domicile

Les services d’aide et de soins à domicile semblent avoir été privilégiés par ceux ayant préféré éviter les EMS afin d'éviter les infections. Ils ont soutenu 420'793 personnes, un chiffre en hausse de 6,7% par rapport à 2019.

Les heures comptabilisées ont augmenté de 6% pour atteindre 26,5 millions. Sur ce total, 72% ont été consacrées à des soins, 24% à de l'aide à domicile et 4% à d'autres prestations. La progression a été plus marquée pour le secteur des soins LAMal que celui de l'aide. Au total, 3,8 millions de repas ont été servis (+21%).

Bien que leur part dans la population n'ait augmenté que de 1% en 2020, les bénéficiaires des soins à domicile âgés de 80 ans et plus ont augmenté de 5,7%. Ils représentent désormais 30,6% de la clientèle totale des soins (+1,4 point par rapport à 2019). Cette hausse plus prononcée que d'ordinaire peut vraisemblablement être attribuée à la gestion sanitaire de la pandémie, relève l'OFS.

Coûts en hausse

En 2020, les coûts totaux des EMS se sont élevés à 10,8 milliards de francs, en hausse de 2,6% sur un an. Une journée d'hébergement coûtait 319 francs, soit 10 francs de plus qu'en 2019. La part de coûts relevant de l'assurance maladie a atteint 43,7%, le reste étant attribué aux frais de pension.

Les 2546 services d’aide et de soins à domicile ont pour leur part coûté 2,8 milliards (+6%). Sur ce total, les pouvoirs publics ont financé 1,2 milliard, les assureurs 1,1 milliard et les bénéficiaires des prestations 462 millions.

Les coûts de personnel ont représenté la plus grande part des dépenses (86%) des services d’aide et de soins à domicile. Ceux-ci comptaient 25'858 équivalents plein temps en 2020 (+4,5%).

L'an dernier, la Suisse comptait 1550 EMS, dont un quart étaient de droit public, 30% privés subventionnés et 45% exclusivement privés. Leur taux d'occupation a reculé de 1 point, pour s'établir à 93,3%. Leur volume d'emploi était de 100'397 équivalents plein temps (+1,6%).

st, ats