Actu et dicton du jour La visite de Macron en Suisse pourrait être plus mouvementée que prévu

bas, ats

8.11.2023 - 06:50

blue News et Keystone-ATS vous donnent un premier aperçu de l'actualité, avec les primeurs dénichées dans la presse. Sans oublier les anniversaires et le dicton du jour! 

Des étudiants ont décidé de perturber la visite du président français Emmanuel Macron à Lausanne le 16 novembre prochain, indique mercredi Le Temps. (archives)
Des étudiants ont décidé de perturber la visite du président français Emmanuel Macron à Lausanne le 16 novembre prochain, indique mercredi Le Temps. (archives)
imago images/Hans Lucas

8.11.2023 - 06:50

Les points forts du jour

PROCÈS: Le tribunal de district de Dielsdorf (ZH) rend son verdict mercredi dans le procès de Brian, le détenu le plus médiatisé de Suisse. Le Ministère public a requis 9 ans et 7 mois de prison pour plus d'une trentaine de délits commis dans la prison de Pöschwies (ZH), notamment des agressions contre des employés de la prison.

Le délit le plus grave est le jet d'un morceau de verre contre un surveillant de la prison, qui a été blessé au-dessus de l'oeil. La défense a plaidé l'acquittement.

FOOTBALL: Quatre équipes peuvent se qualifier mercredi soir pour les 8es de finale de la Ligue des champions de football: le Bayern Munich (groupe A), le Real Madrid (groupe C), la Real Sociedad et l'Inter de Milan du Suisse Yann Sommer (groupe D).

Un match nul pourrait suffire aux Bavarois et aux Madrilènes, qui accueillent respectivement le Galatasaray et Braga. Les Basques, qui reçoivent Benfica Lisbonne, et les Milanais, en déplacement à Salzbourg, doivent en revanche s'imposer tous les deux pour se qualifier dès cette 4e journée de la phase de poules.

Vu dans la presse

DIPLOMATIE: Des étudiants ont décidé de perturber la visite du président français Emmanuel Macron à Lausanne le 16 novembre prochain, indique mercredi Le Temps. Un échange sur le thème de l'Europe est prévu à l'université de Lausanne (UNIL) entre le président français, son homologue suisse Alain Berset et les étudiants.

Des actions sont préparées sur les réseaux sociaux, affirme le journal. Alain Berset est également attaqué et ciblé. Les services de communication de l'UNIL se refusent à tout commentaire, mais, selon les informations du Temps, l'institution est au courant que des actions de protestation pourraient avoir lieu.

AFGHANISTAN: Les talibans font pression pour qu'un fonds constitué en Suisse soit restitué à l'Afghanistan, rapporte mercredi la Neue Zürcher Zeitung. Le gel de l'argent est contraire à toutes les normes courantes et aux principes éthiques, affirme dans le journal un porte-parole du ministère des finances des talibans.

Le gouvernement américain avait transféré 3,5 milliards de dollars en Suisse et créé ce fonds. Selon la NZZ, son transfert de la Suisse vers l'Afghanistan semble actuellement exclu. Le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) participe à la gestion du fonds.

BANQUES: Les départs volontaires d'employés de Credit Suisse sont tellement importants qu'UBS ne devrait plus avoir besoin de procéder à des licenciements, affirme mercredi le Blick. Les plans d'austérité d'UBS vont se régler d'eux-mêmes, déclare un cadre dans le journal.

Selon d'anciens employés, la motivation est si faible que les collaborateurs se contentent de faire leurs heures de travail. Ceux qui démissionnent doivent rembourser une partie de leur bonus des dernières années. Seuls quelques collaborateurs de Credit Suisse seraient engagés par leur nouvel employeur.

FÉDÉRALES 2023: La figure des anti-vaccins Chloé Frammery et la pharmacienne pro-vaccination Anastasia-Natalia Ventouri se retrouvent sur la même liste «Liberté – Peuple d'abord» pour le second tour des élections au Conseil des États à Genève, remarque mercredi la Tribune de Genève.

Mme Frammery n'était pas candidate au Conseil des Etats lors du premier tour, mais elle a pris la place offerte par Philippe Oberson, colistier de Mme Ventouri sur la liste «Le Peuple d’abord». Mme Ventouri explique dans le journal avoir été mise devant le fait accompli, mais avoir accepté, car le procédé est légal. Etre colistières ne signifie pas être alliées, a-t-elle cependant ajouté.

SANTÉ: Peu d'hôpitaux en Suisse ont pris des mesures contre le manque de personnel, constatent mercredi l'Aargauer Zeitung, la Luzerner Zeitung et la St. Galler Tagblatt sur la base d'une étude de l'entreprise de conseil Muller Healthcare Consulting. Un cinquième des 60 institutions de santé interrogées ont mis en place des mécanismes ciblés pour y remédier.

Lors du lancement d'une future offre d'emploi, un établissement sur cinq se demande si le personnel nécessaire pourra être recruté. Près de la moitié des établissements enregistrent par ailleurs les raisons pour lesquelles leur personnel a démissionné.

Anniversaires et jubilés

- Il y a dix ans (2013): le typhon Haiyan, l'un des plus violents à avoir touché terre, ravage les Philippines et fait plus de 7300 morts.

- Il y a 25 ans (1998): décès de l'acteur français Jean Marais ("Nuits blanches», «Le Masque de fer», «Fantomas», «La Belle et la Bête"). Il était né en 1913.

- Il y a 30 ans (1993): les ministres des affaires étrangères des douze pays de l'UE donnent leur feu vert à l'ouverture de négociations sectorielles avec la Suisse, onze mois après le refus de l'Espace économique européen (EEE).

- Il y a 50 ans (1973): naissance de l'humoriste française Florence Foresti.

- Il y a 100 ans (1923): échec à Munich du coup d'Etat Hitler-Ludendorff pour prendre le pouvoir en Allemagne.

- Il y a 400 ans (1623): publication du premier recueil de William Shakespeare.

Le dicton du jour

«Temps couvert à la Saint-Geoffroy amène trois jours de froid».

bas, ats