L'armée suisse a mis hors-service 220 véhicules militaires

zd, ats

18.11.2021 - 16:41

zd, ats

18.11.2021 - 16:41

L'armée suisse a terminé jeudi de mettre hors-service 162 obusiers blindés et 58 véhicules de transport à chenilles, un travail qu'elle avait commencé en janvier 2020. Elle affirme avoir recyclé 93% des matériaux.

A worker dismantles the canon of an armored howitzer M109 of the Swiss army, in Collombey-Muraz, Switzerland, Thursday, November 18, 2021. 162 armoured howitzers and 58 tracked transport vehicles were decommissioned and disposed of. Some spare parts will be reused for the vehicles still in use. Some 4'200 tons of various materials were recycled, 93% of which are directly reused and put to new uses. (KEYSTONE/Laurent Gillieron)..Un ouvrier s'occupe au demantelement du canon d'un char obusier blinde M109 de l' armee suisse ce jeudi 18 novembre 2021 dans les locaux de Thevenaz-Leduc, Trottet Recuperation a Collombey-Muraz en Valais. 162 obusiers blindes et 58 vehicules de transport a chenilles ont ete mis hors service et elimines. Certaines pieces de rechange seront reutilisees pour les vehicules encore en circulation. Quelque 4200 tonnes de differents mate?riaux ont ete recycles, dont 93% sont directement reutilises et affectes a de nouveaux usages. (KEYSTONE/Laurent Gillieron)
Un ouvrier s'occupe du démantèlement d'un char obusier blinde M109 de l'armée suisse.
KEYSTONE

«Environ 143 différentes positions de matériel, comme des moteurs ou encore des chauffages, des systèmes de navigation» ont pu être récupérés sur les véhicules, détaille jeudi armasuisse dans un communiqué. Ces pièces pourront être réutilisées sur des obusiers blindés et des véhicules de transport à chenilles encore en circulation.

Une fois délestés, les deux types de véhicules ont été «modifiés ou démolis de telle sorte que la restauration de leurs propriétés militaires ne soit plus possible», précise armasuisse. Récupérés, l'aluminium, l'acier, le cuivre, le bronze et le fer léger ont été triés et revendus sur le marché des matières premières secondaires. «Au total, environ 4200 tonnes de matériaux ont été traitées, dont 93% seront directement réutilisées et affectées à de nouveaux usages».

La vente des matières premières récupérées a permis de couvrir l’intégralité des dépenses financières de l’entrepreneur général pour les travaux d’élimination. Elle a aussi permis de générer des revenus financiers qui pourront être utilisés pour d’autres mises hors-service.

Avec le message sur l’armée 2018, les Chambres fédérales avaient approuvé la mise hors-service partielle des obusiers blindés M109 et des véhicules de transport à chenilles M548 ainsi que celle de 106 chasseurs de chars. Ceux-ci étant toujours en fonction, leur démantèlement est planifié pour 2023, précise armasuisse.

zd, ats