Officiel

L'Association Lavaux patrimoine reconnue par l'Etat de Vaud

gsi, ats

31.3.2022 - 12:35

L'Association Lavaux patrimoine mondial (LPm) est désormais reconnue officiellement par l'Etat de Vaud. Une convention a été signée jeudi entre les deux partenaires, prévoyant notamment une aide financière du canton de 1,06 million de francs sur cinq ans.

L'Association Lavaux patrimoine mondial sera désormais davantage soutenue par le canton de Vaud (archives).
ATS

gsi, ats

31.3.2022 - 12:35

L'association en charge de la gestion du site «Lavaux, vignoble en terrasses», qui figure depuis 2007 au patrimoine mondial de l'UNESCO, bénéficiait déjà ces dernières années d'un soutien du canton. Elle réclamait toutefois davantage de moyens.

Le Conseil d'Etat, également interpellé sur le sujet à plusieurs reprises par le Grand Conseil, avait annoncé en décembre qu'il entrait en matière. Il avait alors confié au Département de la formation, de la jeunesse et de la culture (DFJC) de mettre en place un soutien financier.

C'est désormais chose faite et l'Association Lavaux patrimoine mondial touchera 1,06 million de francs sur cinq ans. Ce montant avoisine celui versé par les communes territoriales, et s'ajoute aux autres aides (Confédération, communes hors du périmètre UNESCO, vignerons de Lavaux, organisations économique et touristique de la région, etc).

La convention a été conclue jeudi matin à la maison Buttin-de-Loës à Grandvaux, au siège de la LPm. Son président Michel Chavanne a signé le texte au côté de Cesla Amarelle, la conseillère d'Etat en charge du DFJC.

Sensibiliser les écoliers

«Ce document stratégique regroupe et organise l'ensemble des mesures devant être prises, par toutes les entités concernées par le site, pour garantir à moyen-long terme son intégrité et la préservation des éléments ayant permis son inscription sur la liste de l'UNESCO», indique l'Etat de Vaud dans son communiqué.

Avec l'aide élargie du canton, l'un des objectifs consistera notamment à développer un programme à destination des écoles du canton. «Il est crucial que les nouvelles générations aient pleinement conscience de ce qu'est le patrimoine, de la place qu'il occupe dans la construction de nos sociétés et de l'absolue nécessité de sa préservation», commente Cesla Amarelle, citée dans le communiqué.

gsi, ats