L'état de nécessité pourrait être étendu à toute la Suisse

ATS

12.3.2020 - 08:26

Daniel Koch, responsable de la division des maladies transmissibles de l'OFSP (à gauche), était mercredi au Tessin pour une conférence de presse, au cours de laquelle l'état de nécessité a été décrété dans le canton.
Source: KEYSTONE/Alessandro Crinari

L'OFSP prévoit que les mesures prises à l'échelle du Tessin seront probablement étendues à l'ensemble de la Suisse, a indiqué jeudi l'un de ses responsables, Daniel Koch, à la radio SRF. But: protéger les gens à risque et décharger les hôpitaux.

«Le reste de la Suisse suivra», a déclaré Daniel Koch, responsable de la division des maladies transmissibles de l'Office fédéral de la santé publique (OFSP).

Suite à la multiplication des cas de Covid-19, le gouvernement tessinois a décrété mercredi soir l'état de nécessité dans le canton jusqu'au 29 mars. La vie publique sera nettement restreinte. Les écoles non obligatoires, cinémas, théâtres, centres de sports ou boîtes de nuit resteront fermés.

«La vague est maintenant arrivée», a ajouté Daniel Koch. «La Suisse a cependant agi à temps» pour contenir la propagation, a-t-il assuré. Il a ajouté que les autorités prenaient la situation très au sérieux et qu'il fallait maintenant prendre le plus vite possible les bonnes décisions.

Solidarité avec le Tessin

La priorité est de protéger les groupes à risque, afin de ne pas surcharger les unités de soins intensifs et d'utiliser les infrastructures hospitalières à bon escient. De cette manière, il sera possible d'éviter des décès, a encore jugé Daniel Koch.

Il a souligné que la Suisse pouvait apprendre de la situation au Tessin, un canton avec lequel il faut maintenant se montrer solidaire. Plusieurs cantons ont d'ailleurs proposé leur aide, selon le responsable.

Jusqu'à mercredi, la Suisse avait enregistré plus de 600 cas de coronavirus. Quatre personnes sont mortes des suites de la maladie.

Retour à la page d'accueil