M. Ackermann : "Les Suisses se sont montrés responsables"

ATS

26.1.2021 - 16:09

Le variant britannique du coronavirus, plus contagieux, sera bientôt dominant en Suisse, selon le groupe de travail scientifique de la Confédération. Il concerne actuellement 10% des nouvelles infections. Le taux passera à 50% d'ici mars, selon le président de la task force Martin Ackermann.

Martin Ackermann, Praesident, National COVID-19 Science Task Force aeussert sich zur Entwicklung der Covid-19 Pandemie am Dienstag, 29. Dezember 2020, in Bern. (KEYSTONE/Peter Schneider)
Le taux passera à 50% d'ici mars, selon le président de la task force Martin Ackermann.
Keystone

Il y avait 500 cas durant la deuxième semaine de janvier, on était à 1300 la troisième semaine, a expliqué M. Ackermann mardi lors du point de presse des experts de la Confédération. On ne peut plus éviter de le voir prendre le dessus sur le nombre de cas.

30 à 70% plus contagieux

Le variant britannique est 30 à 70% plus contagieux. Il risque donc d'y avoir davantage de décès. Les mesures prises jusqu'ici n'ont pas suffi à limiter son évolution. Si elle se poursuit, on court un grand risque, a ajouté le président du groupe de travail.

Le taux de reproduction R est actuellement bas. Il faut qu'il le reste pour éviter de dépasser la limite critique.

"Les Suisses se sont prêts à faire des efforts"

Alors qu'elle craignait une augmentation des cas durant les Fêtes de fin d'année, la task force salue le fait que cela n'a pas été le cas, a toutefois relevé M. Ackermann. Les Suisses se sont montrés responsables et ont montré qu'ils sont prêts à faire des efforts, selon lui.

Retour à la page d'accueil