Trafic

La Confédération renonce au projet d'autoroute de Bienne

zc, ats

16.1.2021 - 12:35

Le Département fédéral de l'environnement, des transports, de l'énergie et de la communication (DETEC) classe définitivement le projet de la branche ouest du contournement de Bienne par l'A5. Il répond ainsi à la demande du canton de Berne.

Ein beleuchtetes Verkehrsschild im Laengholztunnel zeigt die Ausfahrt Biel / Bienne an, bei der Eroeffnung der Ostast A5 Umfahrung von Biel, am Freitag, 27. Oktober 2017 in Biel. (KEYSTONE/Peter Klaunzer)
Le projet de 2,2 milliards de francs pour la branche Ouest visait à soulager Bienne et Nidau du trafic de transit, il était contesté par une partie de la population.
KEYSTONE

Le DETEC a agi sur proposition du canton de Berne, lequel avait décidé de ne pas donner suite au projet, indique samedi un communiqué du canton de Berne. Cela entraîne la levée du ban d’expropriation sur les parcelles concernées.

Les propriétaires de ces dernières pourront à nouveau disposer librement de leurs terrains. Toutefois, le classement entrera en force que si aucun recours n'est déposé auprès du Tribunal administratif fédéral dans les 30 jours.

Le projet de 2,2 milliards de francs pour la branche Ouest visait à soulager Bienne et Nidau du trafic de transit. Bien qu'il ait été approuvé par le Conseil fédéral en 2014, le projet officiel était contesté par une partie de la population.

Les adversaires du projet estimaient que le tracé retenu par la Confédération allait défigurer le centre-ville avec deux jonctions à ciel ouvert. Un processus de dialogue réunissant partisans et opposants a été lancé en début 2019. Après deux ans de débats, ils ont convenu d'abandonner le projet d'autoroute. Le gouvernement du canton de Berne a approuvé la proposition.

L'objectif est désormais d'améliorer la situation du trafic avec des solutions à court et moyen terme avant la mise en service d'une variante avec un tunnel.

Retour à la page d'accueil

zc, ats