Santé

La Journée des malades invite à «vivre sa vie»

st, ats

6.3.2022 - 09:11

En Suisse, 2,3 millions de personnes de tout âge souffrent d'une maladie chronique. Placée sous le thème «vis ta vie», la Journée des malades, ce dimanche, veut inciter la population à réfléchir à des questions existentielles.

Une personne donne a la main a manger a une mouette rieuse au bord du lac Leman, ce dimanche 16 janvier 2022 a Geneve. (KEYSTONE/Martial Trezzini)
En Suisse, 2,3 millions de personnes de tout âge souffrent d'une maladie chronique. (image prétexte)
KEYSTONE

st, ats

6.3.2022 - 09:11

Les maladies chroniques et les souffrances associées portent atteinte à la qualité de vie. Mais les progrès de la médecine dans le traitement des symptômes et des douleurs ménagent davantage d'espace aux questions existentielles telles que «qu'est-ce qui donne un sens à mon existence?», relève l'association Journée des malades dans un communiqué.

Aborder ces questions a pour but de donner du courage et de l'assurance aux personnes malades et handicapées, mais aussi de lancer le débat. «Vivre sa vie» ne signifie pas n'en faire qu’à sa tête, sans se soucier des conséquences, poursuit le communiqué. Cela touche bien davantage à la joie de vivre et à l'autodétermination, ainsi qu'à la question «Qu’est-ce qui me nourrit et m'anime dans la vie?».

Regarder ce qui fonctionne

Plutôt que de laisser la maladie et ses restrictions prendre le dessus, il faut au contraire se focaliser sur ce qui fonctionne et mobiliser ses forces, même si cela n'est pas toujours facile, conseille la Journée des malades.

«Les personnes malades et handicapées ont besoin d'un accompagnement et d'un soutien adéquats dans un environnement approprié, afin que leur vie reste digne d'être vécue et leur apporte de la joie», relèvent des spécialistes interrogés par l'association. Les relations avec les autres sont notamment un facteur déterminant, même s'il faut également savoir s'apprécier soi-même, en restant attentif à ses propres besoins et en levant le pied régulièrement.

Chaque année, des milliers de personnes participent, le premier dimanche de mars, à la Journée des malades. Des concerts, des visites, la remise de cadeaux dans des hôpitaux et EMS, ainsi que des services religieux et des manifestations de solidarité figurent au programme de cette journée, organisée par l'association du même nom. Ignazio Cassis doit aussi prononcer la traditionnelle allocution du président de la Condération.

st, ats