83% des Vaudois sont immunisés, selon une étude

sj, ats

26.11.2021 - 10:56

Dans le canton de Vaud, 83% de la population est actuellement immunisée contre le coronavirus, selon une étude. Sur ce pourcentage, 73% des Vaudois le doivent à la vaccination et 10% à une infection naturelle. L'enquête montre aussi qu'un peu plus d'un tiers des personnes non vaccinées ont une immunité naturelle à la suite d'une infection.

sj, ats

26.11.2021 - 10:56

Des Covid angels discutent et donnent de l'information sur la vaccination aux passants lors d'une conference de presse du canton de Vaud, qui teste la vaccination des jeunes frequentant le monde de la nuit, pendant la crise du Covid-19 le jeudi 2 septembre 2021 dans le quartier du Flon a Lausanne. (KEYSTONE/Jean-Christophe Bott)
Des Covid angels lors d'une opération de sensibilisation à la vaccination des jeunes fréquentant le monde de la nuit, au Flon a Lausanne. (archives)
KEYSTONE

Menée depuis mai 2020 par Unisanté auprès d'échantillons représentatifs de la population vaudoise, y compris les enfants, l'étude SérocoViD fait partie du programme national de recherche Corona Immunitas. Elle est soutenue financièrement par le Département de la santé et l'action sociale (DSAS), indique celui-ci vendredi dans un communiqué.

L'analyse a été réalisée par l'EPFL grâce à une nouvelle microtechnologie, inédite en Suisse, ne nécessitant qu'une seule goutte de sang, prélevée par les participants eux-mêmes à domicile. En recherchant la présence d'anticorps dans le sang, l'étude permet d'estimer la proportion de la population qui a développé des défenses immunitaires contre le coronavirus, que les personnes aient été infectées ou vaccinées, explique le DSAS.

Ses résultats avaient déjà permis de déterminer qu'en juin 2020, environ 7% de la population vaudoise avait été infectée par le coronavirus. Un chiffre qui s'élevait à 17% pour les adultes en novembre, au pic de la deuxième vague, pour atteindre 25% des adultes en février 2021.

94% chez les 65 ans et plus

Le nouveau volet de l'étude indique qu'en octobre 2021, 83% de toute la population vaudoise a désormais une immunité contre le coronavirus: 73% grâce à la vaccination et 10% après une infection naturelle. Le taux grimpe même à 91% chez les 20 à 64 ans et à 94% chez les 65 ans et plus. Il n'est en revanche que de 49% pour les moins de 20 ans.

S'agissant des enfants et adolescents, dans le détail, la proportion d'entre eux qui ont une immunité est actuellement de 29% chez les 6 mois à 5 ans, de 33% chez les 5 à 10 ans, de 48% chez les 10 à 15 ans et de 84% chez les 15 à 20 ans.

La marge d'erreur est de plus ou moins 2%. Les prélèvements pour cette partie de l'enquête ont été faits entre le 4 et le 31 octobre derniers.

Parmi les personnes non vaccinées, 36% ont une immunité naturelle à la suite d'une infection. Ces résultats portent sur un échantillon de 1691 personnes de tout âge (y compris des enfants dès l'âge de 6 mois). Les participants ont été tirés au sort dans le registre de la population de l'Office fédéral de la statistique, précise le DSAS.

Diminution après six mois

Parmi les personnes vaccinées, 99% sont porteuses d'anticorps contre le coronavirus, quel que soit le nombre de doses. Les personnes de plus de 65 ans immunisées présentent globalement des taux d'anticorps nettement plus bas que les adultes plus jeunes, alors que les personnes vaccinées présentent globalement des taux d'anticorps nettement plus haut que les personnes immunisées naturellement, révèle encore l'étude SérocoViD.

Interrogée jeudi soir dans le 19h30 de la RTS, la conseillère d'Etat Rebecca Ruiz, cheffe du DSAS, a malgré tout mis en garde contre trop d'optimisme. «Ce qu'on observe, c'est qu'après six mois, l'immunité conférée au vaccin commence à diminuer. C'est ce qui fait qu'aujourd'hui on a de plus en plus de gens vaccinés qui commencent à retomber malades», a-t-elle expliqué. «C'est pour cela qu'on veut mettre le paquet sur la 3e dose de rappel», a-t-elle insisté.

sj, ats