Tabac

La Suisse fait partie des cancres européens

gd, ats

16.1.2022 - 09:58

La Confédération ne connaît que peu de mesures anti-tabagisme et fait ainsi pâle figure en comparaison européenne. Elle est par exemple la seule à ne pas avoir instauré de limitation d'âge nationale pour la vente de tabac aux jeunes.

Les coûts liés au tabac représentent 3,9 milliards de francs par an, selon l'OFSP (archives).
Les coûts liés au tabac représentent 3,9 milliards de francs par an, selon l'OFSP (archives).
KEYSTONE/EPA/CHRISTIAN BRUNA

gd, ats

16.1.2022 - 09:58

Terre de nombreuses multinationales du tabac, le petit pays est également particulièrement permissif en matière de publicité. Il autorise notamment la publicité en extérieur, dans la presse écrite, aux points de vente, ainsi que le parrainage national.

Le reste du continent interdit majoritairement ces réclames ou les restreints. Aucun n'autorise la publicité dans les journaux. Et seule la Bulgarie rejoint la Suisse sur la publicité extérieure. L'Europe est moins unie sur les autres formes promotionnelles.

Paquet neutre

Certains pays sont toutefois particulièrement engagés. La France, les Pays-Bas, le Royaume-Uni, l'Irlande, la Norvège ou encore la Slovénie ont instauré un paquet neutre pour les produits du tabac. La Belgique et la Hongrie envisagent d'en faire de même.

Londres, Dublin, Reykjavik, Oslo, Helsinki, Ljubljana et Zagreb interdisent aussi l'étalage de paquets de cigarettes et des produits du tabac sur les lieux de vente. A quelques exceptions près.

Berne fait encore partie des pays les moins restrictifs concernant le tabagisme passif. Nombre de ses voisins, à l'image de la France, l'Italie et l'Autriche, interdisent de fumer en voiture, lorsque des enfants sont présents.

Avant-dernière place

La Suisse pointe ainsi à l'avant-dernier rang du classement 2020 de l'Association des ligues européennes pour le cancer. Elle a perdu 14 places par rapport à 2016. Seule l'Allemagne est moins bien positionnée. La note de Berne est particulièrement mauvaise, en raison de son manque de restrictions de la publicité.

Le Royaume-Uni, qui a vu sa proportion de fumeurs baisser de 5% en une dizaine d'années, occupe quant à lui le haut du pavé. Il est suivi de la France et de l'Irlande.

gd, ats