La Suisse ne devrait pas se doter d'un Conseil du climat

bl, ats

15.12.2021 - 20:01

Un Conseil du climat ne devrait pas voir le jour en Suisse. Le National a rejeté mercredi par 136 voix contre 33 une initiative parlementaire des Vert-e-s.

Les delegues des Verts suisses pendant un vote sur une resolution en faveur du climat lors de l'Assemblee des delegues des Verts suisse ce samedi 6 avril 2019 a Sierre. (KEYSTONE/Jean-Christophe Bott)
Les délégués des Verts suisses pendant un vote sur une résolution en faveur du climat en 2019.(image d'illustration)
KEYSTONE

bl, ats

15.12.2021 - 20:01

Un organe spécifique affaiblirait la position du Parlement, dont les membres, contrairement à ceux du nouvel organe, sont élus démocratiquement et disposent d’une vraie légitimité, a avancé Damien Cottier (PLR/NE) au nom de la commission. Par ailleurs, pourquoi un organe spécifique devrait être créé pour la question climatique, et non pas pour d'autres problématiques.

Les instruments de démocratie directe qui existent en Suisse offrent de multiples possibilités de participer aux processus décisionnels.

Deuxième Parlement

Concrètement, le Conseil du climat aurait été une sorte de deuxième Parlement. Assisté par des scientifiques, l'institution aurait dû élaborer des mesures visant à protéger le climat et à instaurer une plus grande justice climatique, selon le texte.

Composé de 200 personnes choisies au hasard, le Conseil du climat aurait été ouvert à toute personne de plus de 16 ans, de nationalité suisse ou ayant un domicile fixe dans le pays. Une représentation équilibrée des sexes, des âges, des langues, des niveaux de formation, des différentes localités et des personnes issues de la migration aurait été garantie.

bl, ats