La Suisse orientale réintroduit le masque obligatoire

gf, ats

1.12.2021 - 10:51

gf, ats

1.12.2021 - 10:51

Quatre cantons de Suisse orientale réintroduisent l'obligation du port du masque lors d'évènements tenus en intérieur ou en extérieur. Il en va de même pour les stations de transports publics et les gares. St-Gall élargit cette obligation à tous les bâtiments.

L'obligation de porter le masque un peu partout est de retour en Suisse orientale (photo symbolique).
ATS

Face à la forte hausse des hospitalisations liées au coronavirus en Suisse orientale, les gouvernements des cantons de St-Gall, de Thurgovie et des deux Appenzell ont convenu de réintroduire l'obligation de porter le masque d'hygiène lors d'évènements, y compris ceux réservés aux détenteurs d'un certificat Covid. Ils l'ont annoncé mercredi à St-Gall.

Cette obligation concerne aussi les théâtres, cinémas, les concerts et les marchés de Noël, notamment. Il faudra aussi porter le masque en attendant le bus ainsi que sur les quais et dans les halles des gares. Hôpitaux, cliniques et homes en tous genres sont logés à la même enseigne.

Consommation assise et télétravail

En outre, les autorités st-galloises étendent cette mesure à tous les espaces intérieurs accessibles au public. Bars et clubs sont également concernés. Il faudra y consommer assis. Le même type de mesures est en vigueur depuis lundi dans le canton de Genève.

En Suisse orientale, les nouvelles mesures sont valables à partir de jeudi. Par ailleurs, les gouvernements des quatre cantons recommandent aux employeurs de laisser leurs employés oeuvrer en télétravail autant que possible.

Comme dans le Nord-Est, à Zoug et Schwyz

Mardi, cinq autres cantons alémaniques ont, eux aussi, durci leurs mesures de protection contre le Covid-19. Les deux Bâle, Soleure, Zoug et Schwyz ont généralisé l'obligation de porter le masque dans tous les lieux accessibles au public, bars et clubs compris. Le canton de Berne a pris des mesures similaires lundi.

A Bâle-Ville et Soleure, le port du masque est aussi obligatoire pour toutes les manifestations publiques en plein air rassemblant plus de 1000 personnes. A Bâle-Ville, les manifestations publiques réunissant entre 300 et 1000 personnes sont soumises à autorisation à partir du 6 décembre.

Mardi également, le Conseil fédéral a mis en consultation plusieurs mesures destinées à freiner la progression de la pandémie et celle du nouveau variant Omicron. L'extension du port du masque à tous les lieux intérieurs accessibles au public et à tous les évènements en fait partie. Le gouvernement doit en décider vendredi.



gf, ats