Conférence pour la paix La Suisse s'attend à «bien d'autres» étapes après le Bürgenstock

sn, ats

15.6.2024 - 06:58

La présidente de la Confédération Viola Amherd voit dans la conférence du Bürgenstock (NW) un «engagement de la communauté internationale» vers une paix en Ukraine. Mais il faudra «bien d'autres» pas, admet son collègue Ignazio Cassis.

Tout est prêt pour le démarrage de la conférence sur la paix en Ukraine au Bürgenstock (NW).
Tout est prêt pour le démarrage de la conférence sur la paix en Ukraine au Bürgenstock (NW).
ATS

15.6.2024 - 06:58

Dans une vidéo commune sur les réseaux sociaux diffusée dans la nuit de vendredi à samedi, les deux conseillers fédéraux affirment que tout est prêt pour accueillir samedi après-midi la centaine de délégations attendues dans l'hôtel nidwaldien. La réunion doit permettre «une compréhension commune de la voie vers la paix», répète Mme Amherd.

Des «idées» seront «peut-être différentes», ajoute le chef du Département fédéral des affaires étrangères (DFAE). L'objectif est d'établir une «confiance pour un premier pas», mais il en faudra «bien d'autres».

Vendredi, le G7 a réitéré son soutien à l'Ukraine. Le président russe Vladimir Poutine, dont le pays n'est pas convié, a exigé pour une paix que Kiev renonce à rejoindre l'OTAN et aux quatre régions annexées par Moscou dans l'est du pays.

sn, ats