Pays «innovant et durable» La Suisse veut que son pavillon à Osaka soit le plus écologique

sr, ats

2.2.2023 - 11:53

La Suisse veut se présenter comme un pays innovant et durable lors de l'exposition universelle d'Osaka en 2025. C'est pourquoi elle entend faire de son pavillon l'édifice avec la plus faible empreinte écologique de tout le site.

Selon le projet imaginé par les bureaux Nüssli, Manuel Herz Architects et Bellprat Partner, le pavillon suisse à l'exposition universelle d'Osaka sera composé de sphères légères.
Selon le projet imaginé par les bureaux Nüssli, Manuel Herz Architects et Bellprat Partner, le pavillon suisse à l'exposition universelle d'Osaka sera composé de sphères légères.
ATS

sr, ats

2.2.2023 - 11:53

Le pavillon se composera d'un bâtiment fonctionnel et de salles d'exposition sphériques attenantes. Ces cinq «sphères» seront portées par une construction légère sur laquelle un film sera tendu, selon le dossier de presse du Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) publié jeudi.

L'enveloppe des espaces d'exposition ne pèse que 400 kg, soit pas plus de 1% du poids des enveloppes de bâtiments classiques, souligne le DFAE. Et d'ajouter que le film est recyclable et sera réutilisé après l'exposition pour construire du mobilier. Le bâtiment fonctionnel est composé d'éléments modulaires qui ont déjà été utilisés et qui le seront à nouveau après l'Expo 2025.

La Suisse veut montrer sa capacité d'innovation au Japon, notamment dans les domaines des sciences de la vie, de la santé et de l'alimentation, de l'environnement, de la durabilité, du climat et de l'énergie, ainsi que dans ceux de la robotique et de l'intelligence artificielle.

28 millions de visiteurs attendus

Fin 2022, les Chambres fédérales ont approuvé un crédit de 17,4 millions de francs pour la participation à l'exposition universelle. Dans son communiqué jeudi, le DFAE mentionne des coûts de 19,4 millions de francs. Interrogé sur cette différence, il explique que la différence avec le montant approuvé par le Parlement par des contributions en nature et des réductions de prix, qui ont augmenté les charges d'un point de vue comptable.

La charge nette de la Confédération s'élève à 13,2 millions de francs, car les sponsors contribuent à hauteur de 4,4 millions de francs, précise le DFAE.

L'exposition universelle se tiendra du 13 avril au 13 octobre 2025 à Osaka sous le thème «Concevoir la société du futur, imaginer notre vie de demain». Selon le DFAE, les organisateurs s'attendent à la participation de 150 pays et 28 millions de visiteurs.

La dernière exposition universelle était celle de Dubaï 2020, dont la tenue avait été retardée en raison de la pandémie de Covid-19. La participation suisse y avait coûté quelque 16,5 millions de francs.

sr, ats