Luttre contre le CO2

Lausanne veut bannir les moteurs à essence des bateaux de loisirs

nt, ats

6.2.2022 - 10:44

Après les taxis, Lausanne veut supprimer les moteurs thermiques des bateaux de loisirs, dès 2030 pour les nouvelles immatriculations, d’ici 2040 pour les anciennes. Cette mesure de lutte contre le CO2 sera liée à la rénovation du port d'Ouchy.

Dans le cadre de la future rénovation du port d'Ouchy, La Ville de Lausanne veut éliminer les bateaux à moteur thermique des bateaux d'ici 2030 pour les nouvelles immatriculations et d'ici 2040 pour les anciennes (archives).
ATS

nt, ats

6.2.2022 - 10:44

L’infrastructure, vieille de plus de 50 ans, montre des signes de vieillesse. «Les pontons en béton ont des fissures qui se remplissent d'eau; sans leur renouvellement, les bateaux risquent de couler», a expliqué à Keystone-ATS Pierre-Antoine Hildbrand, municipal lausannois de la sécurité et de l'économie.

Ouchy accueille actuellement quelque 750 bateaux dans le port et sur terre. Dans le cadre de la rénovation, 30 nouvelles places sont prévues sur l'eau. Et la barque historique «La Vaudoise» sera mise en valeur.

Le plus tôt possible

La Municipalité saisit l'occasion de ces travaux pour améliorer l'organisation et le fonctionnement du port, en collaboration avec un groupe de concertation. Elle a également réfléchi à la réduction des émissions de CO2 et l'abandon des moteurs thermiques, annonce le municipal.

«Nous voulons donner un signal le plus tôt possible aux propriétaires de bateaux à moteur. Tous ces changements vont en effet prendre du temps», souligne l'élu.

Encore du chemin à parcourir

D'un montant de six à sept millions, le projet de réfection de l'infrastructure, sera soumis au Conseil communal cette année. «Nous nous attendons à des oppositions. Puis ces travaux seront réalisés sur deux hivers afin d'éviter de perturber l'exploitation du port».

Lors de la rénovation, des bornes de recharge seront installées pour l'alimentation des bateaux électriques, note M. Hildbrand. Quant au réseau de stations de recharge, actuellement peu étoffé autour du lac, le municipal pense qu'il va se développer rapidement.

Et de préciser que le port de Vidy qui accueille près de 950 bateaux, rénové lui il y a une dizaine d'années, est aussi concerné par la mesure.

Dans le programme de législature

Selon l'Office fédéral de la statistique, dans les 17 cantons pour lesquels les données sont disponibles, un peu plus de 4% des bateaux à moteur étaient équipés d’un moteur électrique en 2021. Dans le canton de Vaud ( y compris le lac de Neuchâtel), ils seraient 183 sur près de 16'000 à en disposer.

La suppression des moteurs thermiques des bateaux figure dans le programme de législature 2021-2026 de la Ville. Lausanne a déjà imposé aux taxis de la région l'objectif de la neutralité carbone dès juillet 2025, avec des dispositions transitoires jusqu’en 2027.

Une transformation qui prend du temps, mais qui devrait s'accélérer, constate Pierre-Antoine Hildbrand, «L'an dernier, sur 240 taxis, ils étaient deux véhicules électriques et 60 hybrides à circuler; cette année le nombre d’électriques est passé à quatre».

nt, ats