Le gouvernement vaudois favorable à l'approche du Conseil fédéral

sj, ats

6.5.2021 - 14:16

sj, ats

6.5.2021 - 14:16

Le gouvernement vaudois a donné jeudi sa réponse à la consultation fédérale Covid-19 sur le plan d'action en trois étapes, annoncé le 21 avril. Il adhère dans l'ensemble au modèle des trois phases et salue la volonté du Conseil fédéral de donner de la visibilité aux organisateurs de manifestations.

Nuria Gorrite, presidente du Gouvernement vaudois parle en compagnie du Conseil d'Etat lors d'une conference de presse du gouvernement vaudois qui a decide de mettre en place sans tarder un dispositif renforce pour proteger la population vaudoise contre le coronavirus (Covid-19) le vendredi 13 mars 2020 a Lausanne. (KEYSTONE/Jean-Christophe Bott)
Le gouvernement vaudois a donné jeudi sa réponse à la consultation fédérale Covid-19 sur le plan d'action en trois étapes, annoncé le 21 avril.
KEYSTONE

Le Conseil d'Etat apporte quelques éléments complémentaires concernant les prochaines étapes d'assouplissement. Pour la première phase, «les importants progrès réalisés dans la vaccination doivent permettre dès fin mai une ouverture anticipée et partielle des établissements publics, notamment les restaurants», souhaite le canton de Vaud.



Dès fin mai également, les sportifs amateurs adultes doivent être autorisés à pratiquer leur sport au quotidien dans le respect des règles sanitaires, la jauge du public autorisé pour le sport amateur devant égaler celle du sport d'élite, selon lui. S'agissant de la deuxième phase, il convient de pouvoir «maintenir la possibilité d'organisation d'événements culturels jusqu'à 50 personnes».

Le Conseil d'Etat est par ailleurs favorable à la substitution de l'obligation du télétravail par une simple recommandation aux entreprises, sous la seule condition que des tests systématiques soient réalisés. Il relève toutefois le défi organisationnel et logistique que ces tests représentent.

Pour le passeport Covid

En revanche, il est opposé à la reprise complète de l'enseignement présentiel dans les universités et les hautes écoles s'il doit être conditionné à des tests réguliers des étudiants, alors que cette mesure s'appliquerait à la fin de mai, soit une dizaine de jours avant la fin des cours. «Dans cette période d'examen et de fin d'année, les étudiants ont besoin de stabilité et de prévisibilité», note le gouvernement.

Concernant les grandes manifestations, le Conseil d’Etat relève «les importantes contraintes auxquelles devront faire face les organisateurs, notamment dans l'organisation et le contrôle des conditions sanitaires, et le cadre très rigide qui rythme l'évolution de l'élargissement potentiel des mesures». S'agissant des manifestations-pilotes, il estime que leur nombre devrait être proportionnel à la taille des cantons, à savoir neuf pour Vaud.

Le gouvernement incite enfin la Confédération à développer très rapidement un passeport Covid unique infalsifiable. Celui-ci devra attester de la vaccination de son titulaire (ou de son immunité), afin de faciliter l'entrée aux grandes manifestations.