Covid

Le nombre de malades sous oxygène grimpe de 20% en une semaine

hl, ats

9.9.2021 - 14:33

Le nombre de patients atteints du Covid-19 admis aux soins intensifs la semaine dernière a augmenté de 15% par rapport à la précédente, atteignant 280 personnes en moyenne hebdomadaire. 

hl, ats

9.9.2021 - 14:33

epa08853400 A Palestinian patient with coronavirus in the intensive care unit at the European Hospital, east of Rafah town, southern Gaza strip, 30 November 2020. The European Hospital, which has been classified as the Epidemiology Hospital since the start of the coronavirus in the Gaza Strip on 25 August 2020, has 334 infected cases under clinical care including 109 severe and critical cases. The production capacity of oxygen is 2,200 liters per minute, and there has become a large deficit after the increasing number of infections with Coronavirus. EPA/MOHAMMED SABER
La semaine dernière, 225 patients admis aux soins intensifs sur 280 ont dû être ventilés. (image d'illustration)
KEYSTONE

Durant ces 15 jours, les hôpitaux suisses ont présenté le taux d'occupation le plus élevé aux soins intensifs depuis le début de la pandémie.

Pendant ces deux semaines, ce taux était de 79%, selon le rapport hebdomadaire publié jeudi par l'Office fédéral de la santé publique (OFSP). Et 41% des patients aux soins intensifs souffraient du Covid-19. À la mi-juillet, ce taux était encore de 3,8%. La semaine dernière, la plupart (225 sur 280) ont dû être ventilés.

Parallèlement, l'OFSP constate une diminution des hospitalisations sans complications. Ainsi 324 malades de ce type étaient hospitalisés la semaine dernière, contre 393 une semaine plus tôt. Cette baisse avait déjà commencé la semaine précédente, celle du 23 au 29 août.

En revanche, le nombre de décès liés au coronavirus est en constante augmentation depuis la semaine du 9 août. L'OFSP a ainsi dénombré 44 décès la semaine dernière, soit dix de plus qu'une semaine plus tôt.

Durant les sept jours sous revue, le nombre de cas de Covid signalés (18'800) a peu évolué par rapport aux semaines précédentes, en hausse de 4,9% en une semaine. Pour 100'000 habitants, le Jura est le seul canton romand au-dessus de la moyenne suisse, à 249 contre 217.

Il est aussi le seul à connaître une véritable hausse. Les chiffres sont quasi stables dans les cantons de Neuchâtel, Vaud, Valais et Berne, tandis qu'ils ont connu une baisse sensible dans ceux de Genève et Fribourg.

Efficacité du vaccin

Les personnes âgées de 10 à 19 ans sont les plus touchées par les nouvelles infections, avec 4280 cas signalés au cours de la semaine dernière, soit 505 cas pour 100'000, près du double de la moyenne suisse.

À l'autre extrémité du spectre se trouve la tranche d'âge des 70 ans et plus, la plus épargnée, à moins de 60 cas pour 100'000. L'âge médian des malades était de 29 ans. Cela signifie que la moitié avait plus de 29 ans, l'autre moitié moins de 29 ans.

À peine 10% des nouveaux cas touchent des personnes qui avaient été doublement vaccinées, ce qui correspond au taux d'efficacité annoncé des vaccins. L'OFSP considère ce nombre de 424 personnes vaccinées et quand même infectées comme «très faible» par rapport au nombre d'infections, d'hospitalisations et de décès.

hl, ats