Le parlement de la ville de Berne veut faire payer les casseurs

zc, ats

29.10.2021 - 07:27

Si une manifestation non autorisée dégénère, les auteurs de violence doivent passer à la caisse, estime le parlement de la ville de Berne. Il a adopté jeudi soir une révision partielle du règlement sur les manifestations dans ce sens.

zc, ats

29.10.2021 - 07:27

Personen versammeln sich bei einer Kundgebung gegen die Corona Massnahmen, am Samstag, 23. Oktober 2021, in Bern. (KEYSTONE/Peter Schneider)
La nouvelle loi cantonale sur la police, approuvée par le peuple en 2019, permet de répercuter les coûts en cas de débordements lors de manifestations. (image d'illustration)
KEYSTONE

La nouvelle loi cantonale sur la police, approuvée par le peuple en 2019, permet de répercuter les coûts en cas de débordements lors de manifestations.

Plusieurs orateurs ont souligné que le droit de manifester doit être protégé autant que possible. C'est pourquoi il y a été inscrit dans le règlement trois types de manifestations pour lesquelles aucun coût ne doit être répercuté: les manifestations autorisées, les manifestations spontanées ainsi que les manifestations non autorisées qui n'entraînent pas d'escalade de la violence.

Cette discussion a eu lieu alors que de nombreuses manifestations contre les mesures sanitaires ont eu lieu à Berne ces dernières semaines. La plupart étaient non autorisées et ont entraîné de frais de police entre 100'000 et 200'000 francs.

Le directeur de la sécurité de la ville de Berne, Reto Nause, avait déjà annoncé il y a quinze jours qu'il chercherait à répercuter les coûts. Il s'agit de contribution allant jusqu'à 10'000 francs, voire 30'000 francs dans les cas graves. Quelques problèmes se posent toutefois juridiquement. La police doit par exemple être en mesure de prouver que les actes de violence ont été commis par les personnes concernées.

Le vote s'est déroulé de façon quelque peu chaotique. Ce n'est que peu avant minuit que le projet de loi a passé la rampe du vote final avec 44 voix pour et 26 contre. L'UDC a formellement protesté contre cette cascade de vote.

zc, ats