Succession Sommaruga Le sénateur Daniel Jositsch est candidat au Conseil fédéral

nipa, ats

8.11.2022 - 13:05

Daniel Jositsch est candidat à la succession de Simonetta Sommaruga, contre l'avis de la présidence du PS qui veut un ticket exclusivement féminin. Le sénateur socialiste zurichois l'a annoncé mardi.

Le sénateur socialiste Daniel Jositsch veut entrer au Conseil fédéral. Il a fait acte de candidature mardi, contre l'avis de la présidence du parti.
Le sénateur socialiste Daniel Jositsch veut entrer au Conseil fédéral. Il a fait acte de candidature mardi, contre l'avis de la présidence du parti.
ATS

nipa, ats

8.11.2022 - 13:05

Il est ainsi le premier candidat à sortir du bois officiellement. Jusqu'ici, les papables féminines ont indiqué réfléchir à une candidature.

La conseillère aux Etats Eva Herzog (BS), les députées Flavia Wasserfallen (BE) et Edith Graf-Litscher (TG), la ministre bernoise Evi Allemann et l'ex-ministre jurassienne et conseillère aux Etats Elisabeth Baume-Schneider, seule Romande encore citée dans les médias, devraient dévoiler leurs intentions sous peu.

Dès l'annonce de la démission de Simonetta Sommaruga mercredi dernier, la présidence du parti et du groupe parlementaire a annoncé sa volonté de présenter deux femmes pour lui succéder. Un choix que les co-présidents et députés, Mattea Meyer (ZH) et Cédric Wermuth (AG), ont défendu en invoquant l'égalité des droits entre hommes et femmes, qui doit aussi prévaloir à l'interne. Avec Alain Berset, le PS a déjà son ministre masculin.

Daniel Jositsch a rapidement critiqué cette exigence, «discriminatoire» à ses yeux. Faire acte de candidature au Conseil fédéral n'a rien à voir avec la question de l'égalité. Daniel Jositsch entend proposer au groupe parlementaire socialiste de ne pas fixer de limite de ce genre.

«Je veux être nominé par la fraction», a toutefois précisé M. Jositsch. Si cette dernière décide de lancer deux femmes, tout homme candidat devra le respecter.

nipa, ats