Le scrutin rassure pour les aides à venir, sourit Philippe Bauer

gida, ats

13.6.2021 - 14:33

Le «oui» clair du peuple à la loi Covid-19 rassure concernant les aides financières à venir, a affirmé le conseiller aux Etats Philippe Bauer (PLR/NE). Les Suisses ont voté de façon «sage et efficace» en faveur de cette loi économique chargée de soutenir ceux qui en ont besoin.

gida, ats

13.6.2021 - 14:33

Philippe Bauer, FDP-NE, spricht waehrend der Herbstsession der Eidgenoessischen Raete, am Donnerstag, 17. September 2020 im Staenderat in Bern. (KEYSTONE/Anthony Anex)
«Un nouveau référendum, c'est faire un usage bête, systématique et à mauvais escient des droits politiques», estime Philippe Bauer.
KEYSTONE

Avec un «non» à la loi Covid-19, cette dernière aurait expiré d'ici le 30 septembre et les aides financières aussi, alors que de nouvelles aides seront très certainement nécessaires à l'avenir, a précisé M. Bauer. «Heureusement, cette loi économique mourra de sa belle mort avec l'écoulement du temps et des besoins des Suisses.»

Concernant le nouveau référendum annoncé par les Jeunes UDC et d'ores et déjà soutenu par les Amis de la Constitution, M. Bauer pointe le refus de ces formations d'accepter la décision du peuple ainsi que le fonctionnement des institutions. Et de souligner que les Suisses ont voté pour la loi et validé son contenu ce dimanche.



«Un nouveau référendum, c'est faire un usage bête, systématique et à mauvais escient des droits politiques», assure-t-il, prédisant un nouvel échec du même ordre pour les référendaires dans 6 à 8 mois.

Interrogé sur le plateau de la RTS, le coprésident du PS Cédric Wermuth a pour sa part appelé le peuple à ouvrir les yeux sur les Amis de la Constitution. Ce mouvement censé soutenir les droits des citoyens «dérape dans une direction antidémocratique», a-t-il dit.

gida, ats