Conseil des Etats

Le Tribunal fédéral refuse les recours contre le 2e tour de scrutin au Tessin

ATS

2.9.2020

Le duo qui représente le Tessin au Conseil des Etats: Marina Carobbio Guscetti (PS) et Marco Chiesa (UDC). La socialiste a évincé le sénateur PDC Filippo Lombardi, qui siégeait à Berne depuis vingt ans, avec seulement 45 voix d'avance.

Le Tribunal fédéral (TF) a rejeté deux recours contre le second tour au Tessin des élections au Conseil des États de l'année dernière. Le plaignant, l'avocat et politicien PDC tessinois Gianluca Padlina, avait mis en cause à la fois les résultats et les préparatifs du scrutin du 17 novembre 2019.

Dans un communiqué diffusé mercredi, le gouvernement tessinois a indiqué être satisfait de la décision du TF. Pour lui, cette décision montre que le résultat du second tour de scrutin était correct.

Le premier recours portait sur les résultats des élections eux-mêmes. Le second recours concerne l'évaluation de la procédure avant le 17 novembre.

Gianluca Padlina accuse les communes du canton de négligence dans la préparation du second tour des élections et d'avoir envoyé trop tard le matériel électoral pour les citoyens tessinois vivant à l'étranger.

Le plaignant avait déjà déposé un recours contre les préparatifs des élections auprès du Tribunal administratif du Tessin, qui a été rejeté début juin. L'avocat l'a ensuite porté devant le Tribunal fédéral.

Résultat serré des élections

Au deuxième tour des élections au Tessin du Conseil des Etats l'année dernière, le vétéran du PDC Filippo Lombardi a été battu de justesse après avoir siégé vingt ans à la Chambre des cantons : l'écart entre son vote et celui de l'élue socialiste Marina Carobbio Guscetti n'était que de 46 voix.

Outre le PDC, le PLR a également été exclu du Conseil des Etats, l'UDC Marco Chiesa ayant été élu aux côtés de Marina Carobbio.

Retour à la page d'accueil