Le vaccinodrome de Beaulieu a ouvert ses portes à Lausanne

gsi, ats

19.4.2021 - 17:10

Le canton de Vaud a ouvert lundi son plus grand centre de vaccination sur le site de Beaulieu à Lausanne. Il doit permettre de vacciner 16'000 personnes par semaine lorsqu'il tournera à plein régime.

Une hall de Beaulieu transformée en centre de vaccination de masse

Une hall de Beaulieu transformée en centre de vaccination de masse

Le plus grand centre de vaccination du canton s'est ouvert aujourd'hui dans la hall 8 du Centre des congrès de Beaulieu à Lausanne. D’une capacité de près de 12 000 vaccinations par semaine, il propose des horaires élargis (soirs et week-end).

19.04.2021

gsi, ats

19.4.2021 - 17:10

Des membres du gouvernement vaudois, en l'occurence Nuria Gorrite, Béatrice Métraux et Philippe Leuba, ont été parmi les premiers lundi à se faire piquer à Beaulieu. Leurs autres conseillers d'Etat suivront dès qu'ils le pourront, a expliqué devant la presse Rebecca Ruiz qui, en ce qui la concerne, n'a pas encore atteint l'âge requis, la vaccination étant ouverte pour l'instant aux 50 ans et plus dans le canton.

Pour la ministre vaudoise de la santé, l'ouverture du vaccinodrome de Beaulieu constitue «une étape très importante» dans la lutte contre le coronavirus. «C'est le signe que les doses de vaccins sont enfin disponibles», a-t-elle dit, rappelant que ce centre était prêt à fonctionner dès décembre.

Les récentes annonces du retard de livraison du vaccin Moderna n'ont pour le moment pas eu d'impact sur la planification du nouveau centre, a affirmé Mme Ruiz. «Nous attendons encore des confirmations de l'Office fédéral de la santé publique pour savoir quand nous recevrons les livraisons prévues», a-t-elle dit.

Et d'ajouter: «ce n'est pas la première fois que nous recevons une mauvaise nouvelle en matière de livraison de vaccins. S'il le faut, nous nous adapterons, comme nous le faisons depuis le début de la crise.» Elle a aussi rappelé qu'il existait désormais une certaine «marge de manoeuvre» dans la gestion des stocks, sachant que l'administration de la deuxième dose pouvait être repoussée.

Sept jours sur sept

Le centre de Beaulieu est ouvert tous les jours de 08h00 à 22h00, le dimanche de 09h00 à 16h00. Munies d'un ticket, les personnes inscrites défilent dans différents compartiments: admission, vaccination et zone d'observation. Dans cette dernière, ils doivent patienter un quart d'heure, voire une demi-heure selon leur état de santé, pour voir comment ils réagissent au vaccin.

Chaque jour, l'équipe médicale se compose d'une centaine de personnes, essentiellement des étudiantes infirmières de la Haute Ecole de santé La Source, mais aussi des pharmaciens, des superviseurs et quelques employés du CHUV. La logistique est assurée par environ 120 astreints de la Protection civile vaudoise.

Pour se faire vacciner à Beaulieu, les plannings sont «quasiment pleins jusqu'à la fin du mois», a relevé Patrick Lampert, l'un des chefs du centre et membre de l'Etat-major cantonal de conduite (EMCC). «Nous avons toutefois gardé une certaine flexibilité. Quand nous aurons terminé cette phase de rodage et que les doses seront suffisantes, nous pourrons encore augmenter notre capacité d'accueil», a-t-il dit.

D'autres structures de ce type doivent encore ouvrir dans le canton de Vaud, à commencer par Montreux lundi prochain où le centre 2M2C pourra administrer 4000 vaccins par semaine. Différents pôles de santé, cliniques, pharmacies et cabinets médicaux complètent le dispositif. Sans oublier bien sûr les centres de vaccination déjà existants, au CHUV à Lausanne et sur les sites hospitaliers de Morges, Payerne, Rennaz et Yverdon.