Le variant Omicron gagne encore du terrain à Genève

tb, ats

23.12.2021 - 12:51

A Genève, le variant Omicron continue sa progression rapide en représentant désormais près de 30% des tests positifs au Covid-19. Les autorités sanitaires, qui en appellent à la solidarité en cette fin d'année, redoutent une vague encore plus forte.

A Genève, les hospitalisations liées au Covid-19 sont toujours en hausse avec 219 patients cette semaine contre 204 le semaine précédente (archives).
ATS

tb, ats

23.12.2021 - 12:51

«On est à une veillée d'armes. La situation s'annonce très délicate», a relevé jeudi lors du 69e point de presse sanitaire hebdomadaire Adrien Bron, directeur général de la santé. Actuellement, sept personnes sont hospitalisées suite à une contamination avec le variant Omicron.

Les autorités sanitaires tirent une nouvelle fois la sonnette d'alarme alors que l'augmentation des cas tend à se stabiliser avec une moyenne de 650 à 850 nouveaux cas par jour. Le taux de positivité se maintient à 10,9%. L'incidence est sept fois plus élevée chez les non vaccinés par rapport aux vaccinés, a souligné la médecin cantonale Aglaé Tardin.

Mortalité en hausse

Au niveau hospitalier, la situation reste très tendue avec une rotation et des entrées quotidiennes très importantes. Au total 219 personnes sont hospitalisées pour un Covid-19, contre 204 la semaine dernière. Parmi ces patients, beaucoup de jeunes non vaccinés, selon Mme Tardin. La médecin cantonale déplore aussi une hausse de la mortalité: 26 décès ont été enregistrés en décembre, contre 5 en novembre.



La pression sur le système sanitaire reste ainsi très forte. Dans un entretien publié jeudi dans la Tribune de Genève, Arnaud Perrier, directeur médical des Hôpitaux universitaires de Genève, indique que 20% des opérations prévues avant Noël ont dû être reportées. Plusieurs milliers d'interventions sont concernées, selon lui.

Autotests

Les autorités sanitaires encouragent la population à recevoir le booster. Le dispositif pour la vaccination a été renforcé permettant de proposer de nombreux rendez-vous pendant les Fêtes. En revanche, les capacités de testing ne pourront pas être augmentées, a indiqué M. Bron. Et de rappeler que les personnes ayant des symptômes sont prioritaires pour ces tests.

A l'approche des Fêtes, la médecin cantonale a rappelé l'importance de la vaccination et des gestes barrières. Elle a aussi encouragé à procéder à des autotests avant les réunions de famille.

Pour l'heure, pas d'autres mesures sont prévues pour la rentrée. Etant donné la situation tendue et incertaine, le port du masque à l'école primaire dès la 5e est maintenu jusqu'au 24 janvier, comme l'a révélé Le Courrier.

tb, ats