Coronavirus

Les cantons romands veulent raccourcir la quarantaine

vf, ats

30.12.2021 - 19:26

Les cantons romands et le Tessin veulent raccourcir la durée de la quarantaine en cas d'infection au Covid-19. Cette mesure doit permettre de pallier le manque de personnel dans les services, a expliqué sur la RTS Jacques Gerber, vice-président de la Conférence latine des affaires sanitaires et sociales qui s'est réunie jeudi.

Image d'illustration 
Image d'illustration 
KEYSTONE/Martial Trezzini

vf, ats

30.12.2021 - 19:26

La progression du variant Omicron fait craindre une pénurie de personnel dans les services de la santé, de la police ou des pompiers en raison des mises en quarantaine ou des isolations. Les cantons romands demandent donc de raccourcir le temps de quarantaine de dix à sept jours.

Dans le même temps, il faudrait renforcer la mise en retrait au sein des familles et des personnes proches. Seules seraient dispensées les personnes vaccinées récemment ou qui ont reçu la troisième dose, a expliqué Jacques Gerber dans l'émission Forum. L'expérience a montré que ce sont les cinq à sept premiers jours qui sont décisifs dans la contamination.

Le dilemme est toujours de trouver les bons équilibres. «Dans la pesée des intérêts, ce serait une mesure qu'on pourrait prendre à court terme», a ajouté le chef du Département jurassien de l'Economie et de la santé.

Le conseiller d'Etat se réjouit de la rencontre du Conseil fédéral vendredi. Il attend du gouvernement qu'il analyse de très près la situation. La prochaine étape qui fera réellement sens au niveau de la pandémie sera un confinement ou semi-confinement qui ne pourra être pris qu'au niveau fédéral. Mais il faut auparavant des analyses supplémentaires sur Omicron, selon M. Gerber.

Il a appelé la population à faire extrêmement attention lors des fêtes de la St-Sylvestre et à se responsabiliser.

vf, ats