Les infections, décès et hospitalisations sont en nette hausse

tl, ats

9.12.2021 - 13:41

Le nombre de cas d'infection déclarés, d’hospitalisations, de décès et de personnes atteintes du Covid-19 dans les unités de soins intensifs s'est accru dans la période du 29 novembre au 5 décembre 2021. La semaine sous revue a connu une hausse significative des cas déclarés, à l'instar de la semaine précédente.

tl, ats

9.12.2021 - 13:41

L'entree du Service des Urgences de l'HFR Fribourg-Hopital cantonal est visible apres des travaux de renovation le vendredi 3 decembre 2021 a Fribourg. (KEYSTONE/Jean-Christophe Bott)
L'entrée du Service des Urgences de l'HFR Fribourg-Hopital cantonal est visible apres des travaux de renovation le vendredi 3 décembre 2021 a Fribourg. (image d'illustration)
KEYSTONE

Un total de 63'482 cas confirmés en laboratoire ont été déclarés en Suisse et au Liechtenstein, selon le rapport hebdomadaire de l'Office fédéral de la santé publique (OFSP) publié jeudi. La semaine précédente dénombrait 51'440 cas confirmés.



Jusqu'ici, 538 hospitalisations liées à une infection au Sars-CoV-2 confirmée en laboratoire ont été signalées pour la semaine de référence, contre 498 une semaine plus tôt. Le nombre moyen de personnes atteintes du Covid dans les unités de soins intensifs est passé de 195 à 243 d'une semaine à l'autre.

Pour la semaine sous revue, 125 décès liés au coronavirus ont été signalés à l'OFSP jusqu'à présent. La semaine précédente en dénombrait 101, selon le rapport.

Incidence très variable

Le taux d'incidence reste très variable d'une région à l'autre: il était le plus faible au Tessin (319 cas confirmés en laboratoire pour 100'000 habitants) et le plus élevé en Thurgovie (1187 cas) durant la semaine de référence.

Le nombre de tests déclarés n'a pas augmenté de manière significative par rapport à la semaine précédente. Dans l'ensemble de la Suisse et du Liechtenstein, la proportion de tests PCR positifs (19,2%) était plus élevée au cours de la semaine de référence que la semaine précédente (18,5%).

Selon les déclarations de 24 cantons et du Liechtenstein, 56'375 personnes se trouvaient en isolement et 38'919 en quarantaine le 7 décembre. Ces deux indicateurs ont donc augmenté en une semaine.

Le rapport informe aussi sur l’évolution des variants qui circulent en Suisse et au Liechtenstein. Les données publiées jeudi portent sur la semaine du 15 au 21 novembre: 33 échantillons ont été séquencés dans le cadre du programme national de surveillance et Omicron n'a pas été détecté.

tl, ats