Les nombres de décès et d'hospitalisations à la hausse

vey, ats

4.11.2021 - 12:12

Davantage de décès, d'hospitalisations et de cas confirmés de coronavirus ont été enregistrés du 25 au 31 octobre par rapport aux sept jours précédents. Seul le nombre de victimes du Covid-19 traitées dans les unités de soins intensifs est resté stable, selon le rapport hebdomadaire de l'OFSP publié jeudi.

vey, ats

4.11.2021 - 12:12

Aerzte und Pflegende kuemmern sich um Covid-Patienten in einer Intensivstation im Universitaetsspital Basel, am Montag, 28. Dezember 2020, in Basel. (KEYSTONE/Peter Klaunzer)
Aerzte und Pflegende kuemmern sich um Covid-Patienten in einer Intensivstation im Universitaetsspital Basel, am Montag, 28. Dezember 2020, in Basel. (KEYSTONE/Peter Klaunzer)
KEYSTONE

Quarante et un décès ont été recensés durant ces sept jours. C'est dix de plus qu'au cours de la période précédente sous revue. Le nombre d'hospitalisations comptabilisées atteint lui 185, contre 157 lors du précédent rapport.

Dans les unités de soins intensifs, le nombre moyen hebdomadaire de patients (105) est resté stable pendant la semaine sous revue par rapport à celui de la semaine précédente (106). En près de deux mois, la proportion des malades du coronavirus parmi les patients traités aux soins intensifs est passée de 43% à 17%.

Le nombre de cas confirmés en laboratoire a lui bondi, passant de 8727 à 11'541 (+26%). L'augmentation suit la même courbe depuis le 18 octobre.

Taux d'incidence

À l'échelle nationale, le taux d'incidence s'établit à 132,5 pour 100'000 habitants. De fortes disparités cantonales existent: ce taux atteint 497,1 en Appenzell Rhodes-Intérieur et 438,9 à Nidwald, mais se limite à 44,4 à Tessin et 51,6 dans le canton de Jura. D'une manière générale, le taux reste plus faible en Suisse romande et au Tessin qu'en Suisse allemande.

Avec un taux d'incidence de 227,1, la classe d'âge allant de 10 à 19 ans reste la plus touchée, devant celles des 30-39 ans (157,3) et des 20-29 ans (155). Les 70-79 ans restent les moins infectés (73,8).

Du côté des tests, 175'111 ont été déclarés. Deux tiers étaient des tests PCR et un tiers des tests rapides antigéniques. Le nombre de l’ensemble des tests déclarés n’a pas changé de manière significative. La proportion de résultats positifs pour les tests PCR a augmenté à 10%, contre 8,2% durant la précédente période sous revue.

vey, ats