Turquie Les Turcs de Suisse ont commencé à voter

ro, ats

2.5.2023 - 08:33

Plus de 100'000 Turcs de Suisse ont commencé à voter pour les élections présidentielle et législatives du 14 mai prochain. Ils ont jusqu'à dimanche 21h00 pour exprimer leur choix.

Selon le conseil suprême électoral turc, 105'820 électeurs turcs sont enregistrés en Suisse, précise l'ambassade. Au total, 64 millions d'électeurs sont appelés aux urnes en Turquie et dans le monde pour un scrutin qui s'apparente à un référendum autour du président Recep Tayyip Erdogan.
Selon le conseil suprême électoral turc, 105'820 électeurs turcs sont enregistrés en Suisse, précise l'ambassade. Au total, 64 millions d'électeurs sont appelés aux urnes en Turquie et dans le monde pour un scrutin qui s'apparente à un référendum autour du président Recep Tayyip Erdogan.
KEYSTONE

2.5.2023 - 08:33

Trois centres de vote ont ouvert leurs portes samedi, a indiqué l'ambassade de Turquie en Suisse à l'agence de presse Keystone-ATS. Ils sont basés à l'ambassade à Berne, au consulat général de Genève, ainsi qu'à la foire de Zurich. Ils resteront ouverts jusqu'au dimanche 7 mai.

Selon le conseil suprême électoral turc, 105'820 électeurs turcs sont enregistrés en Suisse, précise l'ambassade. Au total, 64 millions d'électeurs sont appelés aux urnes en Turquie et dans le monde pour un scrutin qui s'apparente à un référendum autour du président Recep Tayyip Erdogan. Celui-ci affronte pour la première fois une opposition unie.

Lors de l'élection présidentielle de 2018, M. Erdogan était arrivé en tête en Suisse, avec 37,2% des voix, contre 31,9% pour le candidat du parti social-démocrate CHP, Muharrem Ince et 27,5% pour celui du parti démocratique du peuple (HDP, prokurde), Selahattin Demirtas. Le score du chef de l'Etat avait alors été jugé «mauvais» par le président de la Fédération des Associations Turques de Suisse Romande (FATSR), Celâl Bayar.

Aux législatives, le parti islamo-conservateur AKP de M. Erdogan avait obtenu 31,3% des voix des Turcs de Suisse. Il avait été devancé par le HDP, arrivée en tête avec 40,8%. Le CHP, parti fondé par le père de la Turquie moderne Mustafa Kemal Atatürk, avait pour sa part obtenu 17,29%.

Un an plus tôt, les Turcs de Suisse avaient rejeté par près de 62% des voix le projet de constitution proposé par M. Erdogan. Le texte avait finalement remporté une victoire étriquée.

ro, ats