Les votants plus âgés étaient les plus favorables à la loi Covid

mt, ats

29.11.2021 - 09:58

Les votants plus âgés ont de loin montré le plus gros soutien à la loi Covid. Selon un sondage représentatif réalisé après les votations de dimanche pour le compte de Tamedia et 20 Minutes auprès de plus de 33'000 personnes de toute la Suisse et publié lundi, 78% des personnes de plus de 65 ans ont indiqué avoir voté oui.

mt, ats

29.11.2021 - 09:58

People queue under the snow to cast their ballot at a Polling station during a referendum in Fribourg, Switzerland, Sunday, November 28, 2021. On November 28, Swiss voters will decide on the future of the controversial Covid certificate in a nationwide referendum. (KEYSTONE/Jean-Christophe Bott) Des peronnes font la queue devant le bureau de vote lors d'une journee de votations federales et cantonales le dimanche 28 novembre 2021 a Frigourg. (KEYSTONE/Jean-Christophe Bott)
Alors que 56% des 35-49 ans ont déclaré avoir voté en faveur de la loi, ils n'étaient plus qu'une minorité de 44% parmi les 18-34 ans. (image d'illustration)
KEYSTONE

Plus les votants sont jeunes, plus ils sont sceptiques. Alors que 56% des 35-49 ans ont déclaré avoir voté en faveur de la loi, ils ne sont plus qu'une minorité de 44% parmi les 18-34 ans.

Soixante pour cent des votants ont dit être favorables à des mesures supplémentaires pour les personnes non vaccinées, tandis que 33% y sont opposés. Une majorité des personnes interrogées a également accepté d'éventuelles mesures supplémentaires pour les personnes vaccinées.

L'enquête de suivi montre que la vaccination de rappel pour tous bénéficie d'un large soutien, de même que l'extension de l'obligation de porter un masque et de mesures dans les écoles. Parmi celles-ci figurent le port du masque, des tests réguliers, l'installation de filtres à air, ainsi que l'obligation de se vacciner pour le corps enseignant.

Durcissement pour les non vaccinés

Un autre sondage représentatif, commandé par le SonntagsBlick, relève également qu'une nette majorité de la population suisse est favorable à un durcissement des mesures à l'égard des personnes non vaccinées contre le Covid-19. Soixante-trois pour cent des personnes interrogées ont dit souhaiter l'introduction de la règle des 2G, soit que les personnes soient «vaccinées» ou guéries», comme condition de participation à la vie publique.

La vaccination obligatoire a recueilli 53% de soutien. Seulement 18% sont favorables à un nouveau semi-confinement.

Clivages partisans

Le sondage Tamedia/20 Minutes souligne encore que la plupart des votants en faveur de la loi Covid se sont positionnés au centre et à gauche sur l'échiquier politique. Les sympathisants de l'UDC l'ont en revanche rejetée. L'enquête met aussi en avant que les personnes avec des revenus plus élevés ont davantage soutenu le projet de loi.

Quant à l'initiative sur les soins infirmiers, les femmes (64%) ont été plus nombreuses à voter oui que les hommes (58%), toujours d'après le sondage Tamedia/20 Minutes. Les sympathisants du PLR ont été les plus sceptiques, tandis que ceux du PS ont été les plus favorables. Il n'y a pas eu de différence entre les catégories d'âge, le soutien ayant été important parmi toutes les générations.

mt, ats