Parlement

Liliane Maury Pasquier ne se représente pas

ATS

30.9.2018 - 11:38

C'est toujours étrange d'avoir quelqu'un qui vous ouvre la portière de la voiture ou de devoir marcher sur un tapis rouge. Dans chaque monde il y a des codes. Le but n'est pas de choquer en les refusant, mais de faire bouger les lignes là où cela a du sens, déclare Liliane Maury Pasquier.
Source: KEYSTONE/ANTHONY ANEX

Liliane Maury Pasquier ne se représentera pas pour une 7e législature au Parlement fédéral l'automne prochain. Sa présidence de l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe l'empêchera de mener campagne à Genève et elle ne veut pas finir sa carrière sur un échec.

Arrivant près de l'âge de la retraite - la socialiste aura 62 ans en décembre prochain -, "je pense qu'il est raisonnable de laisser ma place", déclare Mme Maury Pasquier dans une interview au Matin Dimanche. La Genevoise aura siégé 24 ans au Parlement à Berne, douze dans chaque Chambre.

Sa charge de présidente de l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe jusqu'en janvier 2020 a conforté sa réflexion. "Je ne pourrais pas concilier la présence physique nécessaire dans mon canton pour une campagne avec ma fonction actuelle" à Strasbourg, dit-elle. Et "je ne souhaite pas être une demi-présidente pendant six mois, ni risquer de terminer ma carrière politique sur un échec".

C'est la deuxième fois que la Suisse préside le conseil de Strasbourg dont elle est membre depuis 55 ans. Sage-femme de profession, Liliane Maury Pasquier n'est que la quatrième présidente de ce législatif de 324 parlementaires issus de 47 pays.

Retour à la page d'accueil

ATS