Travail

Nouvel accord de coopération au développement entre Berne et l'OIT

gd, ats

1.4.2021 - 15:04

La Suisse a conclu un nouvel accord de coopération avec l'Organisation internationale du travail. Il a été signé jeudi par le président de la Confédération Guy Parmelin et le directeur général de l'OIT Guy Ryder.

Bundesratspraesident Guy Parmelin schreitet zu den Von-Wattenwyl-Gespraechen, am Freitag, 5. Februar 2021, in Bern. An den traditionellen Gespraechen, die aufgrund der Krise um die Pandemie des Coronavirus, Covid-19 nicht im bundesraetlichen Von-Wattenwyl-Haus, sondern am Sitz des Finanzdepartements im Bernerhof stattfinden, bereiten die SpitzenvertreterInnen der Bundesratsparteien zusammen mit ihren BundesraetInnen die folgende Session der Eidgenoessischen Raete vor. (KEYSTONE/Anthony Anex)
L'accord a été signé jeudi par le président de la Confédération Guy Parmelin (photo) et le directeur général de l'OIT Guy Ryder. (archives)
KEYSTONE

gd, ats

1.4.2021 - 15:04

L’accord vise notamment à garantir la cohérence de la politique suisse avec les programmes de l’OIT, indique le Conseil fédéral dans un communiqué. Il matérialise la stratégie d’engagement que la Suisse et les partenaires sociaux ont adoptée en 2013.

Le nouvel accord remplace celui de 2016. Il tient compte de la nouvelle donne en matière de coopération au développement, en particulier de l'Agenda 2030 de l’ONU, de la Déclaration du centenaire de l’OIT pour l’avenir du travail et de la crise mondiale de l’emploi consécutive à la pandémie de coronavirus.

Guy Parmelin a par ailleurs annoncé l’adhésion de la Suisse à l’Alliance 8.7. La plateforme mondiale entend accroître les connaissances, renforcer la coopération et prendre des mesures appropriées dans les domaines du travail des enfants, du travail forcé et de la traite des êtres humains.

gd, ats