Pas gagné

Nouvelle gifle juridique pour le téléphérique sur le lac de Zurich

gf, ats

28.1.2022 - 12:48

Le ciel s'assombrit toujours plus pour le projet de téléphérique temporaire au-dessus de la rade de Zurich. Le tribunal administratif cantonal a débouté son promoteur, la Banque cantonale zurichoise (ZKB), confirmant ainsi la décision de première instance d'abroger le plan d'aménagement effectué par le canton.

HANDOUT - Design, Architektur der Kabinen, Stuetzen und Stationen der ZueriBahn, vorgestellt von der Zuercher Kantonalbank, am Freitag, 2. November 2018. Ab Juni 2020 sollen die Fahrgaeste der Jubilaeums-Seilbahn der ZKB den 360-Grad-Blick auf Zuerich, den Zuerichsee und die Glarner Alpen geniessen koennen. Das Mythenquai und das Zuerichhorn werden fuer fuenf Jahre verbunden. (HANDOUT ZUERCHER KANTONALBANK) *** NO SALES, DARF NUR MIT VOLLSTAENDIGER QUELLENANGABE VERWENDET WERDEN ***
Image de synthèse du projet de téléphérique dont l'ouverture était prévue à l'origine en 2020 pour les 150 ans de la ZKB.
KEYSTONE

gf, ats

28.1.2022 - 12:48

Prévue à l'origine en 2020 pour les 150 ans de la ZKB, l'ouverture du téléphérique pour une durée de cinq ans est à nouveau reportée, pour autant que le projet soit finalement réalisé. Comme la Cour d'appel en matière de construction fin 2019, le Tribunal administratif zurichois lui reproche son inscription manquante dans le plan directeur cantonal. Il invoque aussi des intérêts publics prépondérants qui ne parlent pas en faveur de sa réalisation.

La ZKB voit donc son recours rejeté et les organisations de défense de l'environnement obtiennent une nouvelle fois raison. Ils avaient fait valoir la nécessité de garantir une protection particulière à la zone lacustre.

Visible loin à la ronde, un téléphérique sur la rade de Zurich toucherait au paysage de la ville de Zurich et du lac, rappelle le tribunal administratif dans son jugement rendu vendredi. Il est planifié dans une zone archéologique et dans des zones de protection des eaux. Par ailleurs, il entraînerait une hausse du trafic, invoquent les juges. Il ne peut donc pas être réalisé sans s'inscrire en adéquation avec le plan directeur cantonal.

La ZKB peut faire recours contre cette décision au Tribunal fédéral. Il n'est toutefois pas certain que la banque cantonale poursuive son projet du jubilé après cette nouvelle défaite juridique. Interrogé par Keystone-ATS, un porte-parole indique que la ZKB «a pris acte du jugement» et qu'elle «va désormais l'analyser en détail». Elle décidera ensuite de la suite à donner au projet.

gf, ats