Parmelin pour une reprise économique résiliente, forte et durable

vey, ats

12.10.2021 - 21:01

Renforcer le système commercial multilatéral pour une reprise économique résiliente, forte, durable et inclusive. Réunis mardi, Guy Parmelin et d'autres ministres participant à la rencontre du G20 consacrée au commerce et l'investissement se sont mis d'accord sur cet objectif pour atténuer l'impact de la pandémie.

Bundespraesident Guy Parmelin spricht waehrend der Herbstsession der Eidgenoessischen Raete, am Donnerstag, 30. September 2021 im Staenderat in Bern. (KEYSTONE/Anthony Anex)
Image d'illustration 
KEYSTONE/Anthony Anex

vey, ats

12.10.2021 - 21:01

A Sorrento (I), les ministres ont discuté de la manière dont le G20 pouvait contribuer à renforcer la coopération multilatérale afin d'améliorer la capacité du système commercial à répondre aux urgences de santé publique, indique le Département fédéral de l'économie, de la formation et de la recherche (DEFR) mardi dans un communiqué.

Le président de la Confédération Guy Parmelin a souligné l’importance de l’ouverture des marchés dans la lutte contre la pandémie et la contribution que l’OMC peut apporter. Il a estimé que la prochaine Conférence ministérielle de l’OMC fin novembre à Genève devait permettre d'obtenir un résultat dans le domaine du commerce et de la santé.

Les ministres du commerce réunis en Italie ont réaffirmé l’importance d’améliorer l'accès rapide, équitable et mondial aux vaccins et autres biens médicaux. Ils ont également rappelé la nécessité de réformer l’OMC afin d’en améliorer son fonctionnement, notamment de son système de règlement des différends.

Leur déclaration finale est le signe de la «relance du multilatéralisme», a assuré devant la presse le ministre des Affaires étrangères Luigi Di Maio, dont le pays préside le G20. «Il faut veiller à ce qu'il y ait davantage de circulation des vaccins et qu'il y ait des usines de production dans les pays en développement», a déclaré à l'AFP en marge de la réunion le ministre délégué au Commerce extérieur français, Franck Riester.

Plus de six milliards de doses de vaccins contre le Covid-19 ont été produites et administrées dans le monde, mais seulement 1,4% des habitants des pays à faible revenu ont été entièrement vaccinés contre 58% dans les pays riches, avait déploré début octobre la directrice générale de l'OMC, Ngozi Okonjo?Iweala.

Le thème du commerce et de l’environnement a également été abordé. Les ministres ont estimé que la conclusion de la négociation sur les subventions à la pêche qui vise à prohiber les subventions dommageables pour la durabilité était une priorité. Le conseiller fédéral a rappelé le besoin de prendre en considération les objectifs de durabilité dans les négociations commerciales internationales.

vey, ats