Fédérales 2023 Pascal Broulis brigue l'investiture du PLR vaudois pour les Etats

sj, ats

22.11.2022 - 09:28

L'ancien conseiller d'Etat vaudois Pascal Broulis se lance dans la course au Conseil des Etats pour les élections fédérales de 2023. Il brigue l'investiture du PLR au côté de Jacqueline de Quattro, après l'annonce récente du départ du sénateur Olivier Français.

La pause politique aura été de courte durée pour Pascal Broulis, qui se lance dans une nouvelle bataille: l'élection au Conseil des Etats en 2023 (archives).
La pause politique aura été de courte durée pour Pascal Broulis, qui se lance dans une nouvelle bataille: l'élection au Conseil des Etats en 2023 (archives).
ATS

sj, ats

22.11.2022 - 09:28

Le PLR Vaud a officiellement annoncé mardi matin les candidatures dans un communiqué. Seuls l'ancien grand argentier du canton de Vaud, 57 ans, et la conseillère nationale, 62 ans, sont en lice. «C'est ainsi un ticket de deux personnalités expérimentées et reconnues pour leurs compétences qui sera soumis au congrès du 8 décembre à Savigny», indique le parti.

Les candidatures étaient ouvertes jusqu'à vendredi dernier. Jacqueline de Quattro s'était déjà publiquement déclarée le même jour dans les médias. Lors du congrès, il s'agira aussi de décider de la stratégie de campagne: une alliance avec probablement l'UDC ou un ticket PLR Broulis-de Quattro au 1er tour.

Courte pause politique

La pause politique de Pascal Broulis aura ainsi été de courte durée. Il a quitté la Château de la capitale vaudoise en juillet dernier, annonçant à l'été 2021 qu'il ne rempilerait pas pour un cinquième mandat de ministre. Il avait été élu au Conseil d'Etat en 2002, assurant la présidence du gouvernement entre 2007 et 2012.

Issue de l'ancien parti radical, Mme de Quatro siège à Berne dans la Chambre du peuple depuis décembre 2019. Elle est membre de la commission de la politique de sécurité. Juriste de formation, elle a parallèlement repris son activité d'avocate. Au château St-Maire de Lausanne, Jacqueline de Quattro a effectué trois législatures au gouvernement cantonal.

Ticket Maillard-Mahaim à gauche

A gauche, la situation est déjà connue depuis quelques mois. Pierre-Yves Maillard, président de l'Union syndicale suisse (USS), ancien conseiller d'Etat et actuel conseiller national, sera le candidat de poids des socialistes. Il figurera sur un ticket commun avec le conseiller national Raphaël Mahaim, qui a été désigné par les Verts.

sj, ats