Pass sanitaire exigé pour le personnel des HES-SO et HEP Valais

noci1, ats

27.10.2021 - 15:32

L'ensemble du personnel de la HES-SO Valais et de la HEP Valais devra présenter un certificat Covid dès le 15 novembre. La nouvelle a été communiquée lundi aux collaborateurs.

Les 12 à 17 ans doivent aussi utiliser le pass sanitaire depuis ce jeudi (archives).
L'ensemble du personnel de la HES-SO Valais et de la HEP Valais devra présenter un certificat Covid dès le 15 novembre.
KEYSTONE/AP/Adrienne Surprenant

noci1, ats

27.10.2021 - 15:32

Cette décision est le fruit d'une décision conjointe, qui fait suite à l'introduction du pass sanitaire pour les étudiants, décidée par le Conseil d'Etat valaisan en septembre, a expliqué mardi à Keystone-ATS François Seppey, directeur de la HES-SO Valais, confirmant une information de la radio Rhône FM.

Si la volonté d'élargir la mesure à l'ensemble des collaborateurs avait déjà été formulée à ce moment-là, elle a d'abord été mise en consultation. Le personnel des deux écoles a notamment eu l'occasion de s'exprimer sur le sujet. Il s'agissait également de donner le temps aux personnes de se faire vacciner, si elles le souhaitaient.

«L'objectif est de pouvoir faire un semestre d'enseignement en présentiel, a-t-il également déclaré. Les étudiants ont en besoin.» Les collaborateurs accomplissent ainsi un «acte de solidarité et de responsabilité» normal envers les étudiants.

Tout le personnel concerné

L'intégralité du personnel – enseignant, administratif, technique – est concerné par cette mesure. «Il n'y a aucune raison de faire une différence», explique encore François Seppey.

Les collaborateurs peuvent déjà profiter des pools de tests mis en place sur plusieurs sites de l'école. Les tests seront toujours possibles après le 15 novembre, l'employeur étant tenu de prendre en charge les coûts des tests de ses employés.

Quant aux étudiants, ils profitent de la «phase transitoire» – qui comprend des centres de tests – encore jusqu'au 15 novembre. La suite dépendra des décisions prises par les autorités politiques. La HES-SO confirme néanmoins sa volonté de les maintenir.

noci1, ats