Police montée en patrouille dans le Jura

ATS

4.4.2020 - 14:16

Deux policières à cheval ont sillonné samedi certains des lieux touristiques les plus fréquentés du canton du Jura. L'objectif était de veiller au respect des mesures décrétées par le Conseil fédéral pour lutter contre la propagation du Covid-19.

C'est en prévision de cette fin de semaine ensoleillée que la police cantonale jurassienne a décidé d'engager sa brigade équestre dans des lieux fréquentés par les promeneurs comme les rives du Doubs ou l'étang de la Gruère. Les regroupements de plus cinq personnes, interdits par la Confédération, étaient particulièrement ciblés.

Les deux policières qui montaient Quera (5 ans) et Freestyle (16 ans), deux chevaux de race franches-montagnes, ont entamé leur parcours à la Maison du Tourisme à St-Ursanne avant de se diriger vers Tariche. Elles ont croisé des pic-niqueurs, des promeneurs avec des chiens ou quelques cyclistes, a constaté un photographe de Keystone-ATS. Tous respectaient les directives fédérales.

Le cheval permet aux agents de se déplacer plus rapidement dans certains secteurs comme les Franches-Montagnes. La brigade équestre est chargée de faire de la prévention, mais aussi de la répression si cela s'avère nécessaire. D'une façon générale, la police a renforcé ses effectifs sur le terrain pour faire respecter la distance sociale et la limitation des groupes à cinq personnes.

Les images du jour

Retour à la page d'accueil

ATS