Pour un renforcement du port du masque

ATS

4.8.2020 - 11:06

Les cantons confrontés à une hausse des cas devraient introduire l'obligation du port du masque dans les magasins, estime la Conférence des ministres cantonaux de la santé (archives).
Source: KEYSTONE/PETER KLAUNZER

Les cantons confrontés à une hausse des cas de coronavirus devraient étendre l'obligation du port du masque, notamment dans les magasins. Le comité directeur de la Conférence des ministres cantonaux de la santé (CDS) le recommande.

«Outre l'obligation de s'identifier dans les clubs, il convient d'introduire l'obligation du port du masque dans les magasins», écrit le comité directeur de la CDS dans un communiqué publié mardi. De plus, un plafond de 100 personnes devrait être introduit dans les bars, clubs et discothèques qui ne peuvent respecter les règles de distance et où le port du masque n'est pas observé.

Les associations concernées doivent être informées au préalable. Ces recommandations sont destinées aux cantons confrontés à un nombre de cas important, une hausse des infections ou à des pronostics alarmants, précise le comité directeur.

Coordination régionale

La situation varie parfois beaucoup d'un canton à l'autre, reconnaît Lukas Engelberger, président de la CDS. Ils ne prennent donc pas tous des mesures identiques en même temps.

Mais la coordination de ces mesures doit se faire de manière régionale. «Nous conseillons aux cantons de coordonner leurs mesures avec les cantons confrontés à des situations similaires et notamment les cantons voisins», poursuit M. Engelberger.

Les cantons peuvent, à certaines conditions, prendre des mesures supplémentaires. A l'heure actuelle, 18 cantons ont fait le pas dans divers domaines comme l'obligation du port du masque dans les magasins et des restrictions en matière de manifestations. En outre, 17 cantons ont introduit l'obligation de s'identifier dans les clubs, afin de garantir le traçage des chaînes d'infection, rappelle la CDS.

Retour à la page d'accueil