Particulièrement touché

Le tourisme suisse bénéficiera d'un plan de relance

kd, ats

1.9.2021 - 13:30

kd, ats

1.9.2021 - 13:30

Particulièrement touchés par la crise du coronavirus, les milieux touristiques bénéficieront d'un programme de relance. Le Conseil fédéral veut allouer quelque 60 millions de francs supplémentaires au secteur par le biais notamment de Suisse Tourisme.

Les hôtels désertés par les touristes étrangers à cause de la crise du coronavirus peuvent compter sur un plan de relance (archives).
ATS

Le tourisme urbain, le tourisme d’affaires et les destinations nettement tournées vers l’international ont particulièrement souffert de la pandémie. Le programme de relance va notamment se focaliser sur ces activités. L'objectif est de soutenir la reprise de manière ciblée pour que le tourisme dans son ensemble sorte renforcé de la crise, indique le Conseil fédéral mercredi.

Le programme de relance se fera à travers des aides à Suisse Tourisme, Innotour et la nouvelle politique régionale. Suisse Tourisme bénéficiera de 30 millions de francs supplémentaires en 2022 et 2023. Vingt millions iront à des activités de marketing et le reste à des allégements financiers en faveur des partenaires de l'organisation.

Ces fonds devront servir à reconquérir les visiteurs étrangers absents depuis le début de la crise, renforcer le développement touristique durable, redynamiser le tourisme d’affaires et le tourisme urbain et alléger la charge pesant sur les partenaires touristiques, annonce le gouvernement.

Innovation

Le plafond de la contribution de la Confédération aux projets d'Innotour, le programme encourageant l'innovation lancé par le Secrétariat d'Etat à l'économie (SECO) pour le tourisme, sera porté à 70%, au lieu de 50% actuellement, entre 2023 et 2026. Cette mesure nécessite des moyens supplémentaires de 20 millions de francs. La loi devra en outre être modifiée en conséquence.

Avec ces moyens, le secteur financera l’introduction, le développement et la conception de produits. Il pourra aussi entreprendre des collaborations malgré la persistance de la crise.

Dix millions de francs supplémentaires iront en outre à la nouvelle politique régionale pour la période 2020 à 2023. Ces fonds doivent donner un élan supplémentaire à l’encouragement de projets touristiques.

Nouvelle stratégie à l'étude

Parallèlement, la stratégie touristique de la Confédération sera renouvelée. Le Département fédéral de l'économie élabore actuellement un projet que le Conseil fédéral adoptera d’ici la fin de l’année.

Cette stratégie doit permettre au tourisme helvétique de relever les défis stratégiques du futur. La priorité est accordée au développement, par la Confédération, de l’encouragement des investissements. Pour ce faire, il faudra notamment moderniser et renforcer ceux de la Société Suisse de Crédit Hôtelier et de la nouvelle politique régionale, estime le Conseil fédéral.

kd, ats