Protestation à Berne contre l'extension du certificat Covid

zc, ats

8.9.2021 - 22:01

Plus d'un millier de personnes se sont rassemblées à Berne mercredi soir pour une manifestation spontanée contre l'extension du certificat Covid. Elles dénonçaient l'introduction «par la petite porte» d'une obligation de se faire vacciner.

zc, ats

8.9.2021 - 22:01

«Des gens sont exclus s'ils n'ont pas de certificat Covid», pouvait-on lire dans un appel publié sur les médias sociaux. Le rassemblement a été convoqué par plusieurs organisations qui s'opposent depuis longtemps aux mesures anti-coronavirus prises par les autorités.

La manifestation a débuté vers 19h00 sur la place de la gare avant de défiler dans la vieille ville. Les participants brandissaient des drapeaux suisses et ceux des cantons. En tête du cortège figuraient une centaine de personnes portant des t-shirts violets de l'organisation Mass-voll, puis des sonneurs de cloches. Les manifestants scandaient notamment «Liberté! Liberté!»

Provocations

Deux voitures de police ouvraient la route. Des policiers vêtus de gilets lumineux suivaient le déroulement du rassemblement. Derrière eux venaient des grenadiers en tenue anti-émeute.

Des provocations ont été échangées entre les manifestants et des tiers, a précisé la police bernoise sur Twitter. Des milieux de gauche avaient appelé à une contre-manifestation, mais celle-ci est restée invisible.

Sur la Place fédérale

Le cortège s'est achevé peu après 21h00 sur la Place fédérale. C'est ce qui avait été prévu, a indiqué à Keystone-ATS le directeur de la sécurité de la ville de Berne, Reto Nause. On a voulu protéger le Palais fédéral et une clôture a été montée à l'extrémité de la place, devant le Palais du Parlement, a-t-il expliqué. La place elle-même est restée accessible.

Les organisateurs avaient convenu d'une route avec les autorités et l'ont respectée, a ajouté M. Nause qui a constaté vers 21h30 que le rassemblement s'était déroulé pacifiquement jusque-là.

Les estimations divergeaient concernant le nombre de manifestants. Un journaliste de Keystone-ATS sur place a compté un millier de personnes lors du cortège. Un orateur sur la Place fédérale a de son côté évoqué 20'000 personnes, alors que Reto Nause parlait de plusieurs milliers de personnes.

Comme il s'agit d'un rassemblement spontané en réaction aux décisions du Conseil fédéral contre la pandémie, les organisateurs n'ont pas eu à obtenir d'autorisation, selon la législation de la ville de Berne. Mais les autorités municipales ont explicitement déconseillé de participer à la manifestation.

Des appels à une contre-manifestation circulent, souligne la ville. Cette constellation a le potentiel de dégénérer. D'autre part, la situation sur le front du coronavirus s'est à nouveau aggravée. La ville de Berne a chargé la police cantonale de prendre les mesures nécessaires pour assurer la sécurité.

zc, ats