Référendum contre une aire d'autoroute

ATS

24.7.2019 - 16:23

La zone visée par le référendum, non loin de Chiètres (FR), est bien connue des usagers de l'autoroute A1 reliant Berne à Lausanne et Genève.
Source: KEYSTONE/STR

Les Jeunes UDC ont récolté plus de 11'000 signatures en vue de faire aboutir leur référendum contre l'installation d'une aire de transit au bord de l'A1 à Wileroltigen (BE), près de Chiètres (FR). La validité des paraphes doit encore être contrôlée.

Les jeunes démocrates du centre ont fait connaître le volume de leur récolte de signatures mercredi. Ils comptent les déposer à la chancellerie cantonale dans quelques jours, d'ici à fin juillet, sachant que 10'000 paraphes sont nécessaires pour voir aboutir le référendum.

Pour mémoire, l'installation d'une aire de transit équipée pour les gens du voyage étrangers a déjà suscité passablement de polémiques dans la région. Des banderoles de protestation ont notamment été érigées dans la zone, le long de l'autoroute reliant Berne à Lausanne.

Opposition communale

Le projet, combattu avec véhémence par la commune de Wileroltigen et ses quelque 360 habitants, concerne le sud de l'aire de repos actuelle. Au moins 36 places de stationnement devraient y être mises à disposition pour accueillir jusqu’à 180 personnes.

Le Grand Conseil bernois a adopté en mars un crédit de 3,3 millions de francs dans ce but. Pour l'heure, des gens du voyage s'arrêtent régulièrement sur l'aire de repos, sans que celle-ci ne soit prévue à cet effet en ce qui concerne les équipements sanitaires notamment.

Retour à la page d'accueil

ATS