Intempéries

Retour à la normale autour du lac de Bienne et à Berne

hs, ats

28.7.2021 - 14:38

Le lac de Bienne baisse conformément aux attentes et pourrait atteindre son niveau estival habituel d'ici la semaine prochaine. Le retour à la normale se profile aussi à Berne où le démontage des barrages mobiles devrait être achevé ces prochains jours.

Grâce à la décrue, la navigation sur le lac de Bienne est à nouveau autorisée pour tous les bateaux à partir de vendredi (archives).
ATS

hs, ats

28.7.2021 - 14:38

Grâce au travail coordonné de toutes les forces d'intervention, le pire a pu être évité, relève mercredi l'Organe de conduite régional Biel/Bienne (OCRég) qui achève son mandat. Les dégâts sont certes considérables à certains endroits, mais les inondations n'ont pas fait de blessés dans la région, ajoute l'OCRég.

Une centaine de membres de la protection civile auront été mobilisés pour contenir la montée des eaux. Ils ont remis quelque 500 sacs de sable à la population, aménagé 36 barrages mobiles et ont versé 45 tonnes de sable dans des sacs. Les sapeurs-pompiers ont effectué de leur côté des reconnaissances sur plus de 120 lieux sinistrés.

Reprise de la navigation

Le niveau du lac de Bienne était mercredi en début d'après-midi à 429,87 mètres soit 48 centimètres en-dessous du niveau de crue. Cette évolution positive va permettre la reprise de la navigation pour tous les usagers dès vendredi. En revanche, le canal de Nidau-Büren reste interdit à la navigation et à la baignade.

Le danger d'inondations est aussi écarté à Berne. Le démontage des barrages mobiles de protection contre la crue de l'Aar devrait être achevé d'ici la fin de cette semaine. Les autorités municipales relèvent que les mesures préventives ont permis d'éviter des dommages importants aux bâtiments et aux infrastructures.

L'évacuation très tôt du bois flottant dans l'Aar au niveau du quartier de la Matte a permis à l'eau de s'écouler plus facilement, évitant ainsi des inondations. Jusqu'à 80 membres des forces d'intervention étaient mobilisés pour sécuriser les endroits les plus exposés à la montée des eaux.

Mercredi en début d'après-midi, le débit de l'Aar à Berne était de 235 m3/s, soit un risque considéré comme faible sur l'échelle des dangers naturels. La semaine dernière, le débit avait dépassé les 500 m3/s, atteignant le niveau de danger maximal.

hs, ats