Vail Resorts Révolution de palais pour le domaine skiable de Crans-Montana !

st, ats

30.11.2023 - 09:35

Le groupe américain Vail Resorts a annoncé jeudi avoir racheté le domaine skiable de Crans-Montana (VS), jusqu'ici propriété du milliardaire tchèque Radovan Vitek. Il s'attend à ce que la transaction «soit finalisée cet hiver». Ce rachat par le numéro un mondial du ski satisfait canton et communes.

La station de Crans-Montana sera intégrée au réseau des forfaits Epic Pass (archives).
La station de Crans-Montana sera intégrée au réseau des forfaits Epic Pass (archives).
ats

st, ats

30.11.2023 - 09:35

«Le contrat de vente vient d'être signé et la transaction doit encore être finalisée», indique Vail Resorts à Keystone-ATS, soulignant que «de nombreux détails et questions sont encore en suspens». Le groupe a acquis 84% des parts de la société Remontées Mécaniques Crans Montana Aminona (CMA) SA.

La société a acheté également 80% des parts de la société anonyme SportLife, qui exploite l'une des écoles de ski de la station, indique-t-elle dans un communiqué. Les onze restaurants situés dans la station tombent aussi dans l'escarcelle du géant américain. «Radovan Vitek ne détient plus aucune part», précise Philippe Magistretti, jusqu'ici président du conseil d'administration des remontées mécaniques de CMA.

Concernant les 160 employés à plein temps que compte CMA, «nous nous engageons à en garder la grande majorité et de bénéficier de leur expertise», précise Mike Goar, responsable de Vail Resorts en Suisse dans une prise de position écrite.

Transaction en cours

La transaction est prévue durant la saison de ski 2023/2024, période durant laquelle les activités à Crans-Montana se poursuivront normalement. Vails Resorts ne peut pour l'heure articuler de montant, car la transaction n'a pas encore été définitivement conclue", précise Vail Resorts. Philippe Magistretti relève toutefois que le montant est celui auquel le groupe de Vitek s'attendait. «Nous n'avons pas non plus l'impression d'avoir gagné au loto».

Sous réserve d'ajustements lors de la finalisation de l'accord, la valorisation des opérations de la station est estimée à 118,5 millions de francs, comprenant environ 7 millions de dettes, qui demeureront. Le groupe américain table sur un résultat avant intérêts, impôts, dépréciations et amortissements (EBITDA) d'environ 5 millions au cours de l'exercice fiscal de sa première année complète d'exploitation.

En Suisse, Vail Resorts détient déjà 55% de la société de remontées mécaniques du domaine urano-grison Andermatt-Sedrun depuis août 2022. Selon un porte-parole d'Andermatt Swiss Alps, l'entreprise basée dans le Colorado apporte un grand savoir-faire et investit dans l'offre pour les hôtes et le développement de la destination. De plus, elle respecte «les conditions locales», a-t-il déclaré à l'agence de presse AWP.

Intégration à l'Epic Pass

Le domaine skiable de Crans-Montana sera intégré au réseau de forfaits Epic Pass pour la saison 2024/2025, un abonnement qui permet de skier gratuitement dans toutes les stations du groupe. Ce réseau compte aussi des stations partenaires dont fait partie Verbier 4 Vallées, où toute personne disposant du sésame américain peut skier cinq jours gratuitement.

Vail Resorts prévoit une croissance importante pour Crans-Montana, grâce à des investissements continus dans la station et à son intégration aux produits Epic Pass. «Cela permettra d'attirer une clientèle internationale plus diversifiée, en quête d'une expérience haut de gamme dans les Alpes suisses», estime Vail Resorts.

Sous réserve du calendrier d'approbation et de réalisation des différents projets, le groupe américain prévoit d'investir environ 30 millions de francs étalés sur les cinq prochaines années pour améliorer l'expérience des visiteurs. Après ces investissements et l'intégration à Epic Pass, la société espère un EBITDA annuel de plus de 15 millions. Après la finalisation de la transaction, les investissements annuels de maintenance se monteront à 3 millions de francs.

Canton et communes satisfaits

«Je me réjouis de l'aboutissement de longs mois de négociations que j'ai suivies de près», réagit auprès de Keystone-ATS Christophe Darbellay, chef du département valaisan de l'économie et de la formation.

«Que Radovan Vitek ait pu vendre sa société au numéro un mondial du ski est un vrai cadeau», renchérit Nicolas Féraud, vice-président de l'ACCM, également président de Crans-Montana. «Nous sommes soulagés, satisfaits et pleins d'espoir. Soulagés, car nous sentions une lassitude et un désintérêt dans la gestion de CMA.»

Les communes de Crans-Montana, Lens et Icogne n'avaient ni les moyens ni les compétences pour gérer seules des remontées mécaniques. Elles continueront toutefois à détenir 12% environ du capital-actions de la nouvelle société dont le nom restera CMA.

Décisions aux Etats-Unis

Elles ont en revanche racheté au groupe de Radovan Vitek trois parkings situés dans la station. «Il s'agit de plus de 700 places couvertes dont le montant payé par place s'élève à moins de 3000 francs», précise Nicolas Féraud.

Si le rachat ait vu d'un bon oeil, Christophe Darbellay estime toutefois qu'il faut «être conscient que les décisions se prendront aux Etat-Unis». Mais «canton et communes auront à coeur de maintenir un lien privilégié avec Vail Colorado».

st, ats